Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Mémé Mounic
  • Le blog de Mémé Mounic
  • : la vie d'une mémé de Provence...
  • Contact

Recherche

7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 22:02
Mon voisin Bruno m'envoie de belles images de ses vacances!
Je vous en fait profiter!

Il y a le ciel, le soleil et la mer!

sans oublier les beaux poissons....

qui finiront dans la marmite....
Pour donner une bonne bouillabaisse, que l'on déguste entre amis au cabanon.........présentée dans des rusquets, avec une bonne rouille "maison", et accompagnée de "vrai" rosé de Provence!

de biens jolis souvenirs de vacances!
Merci Bruno....
Et à vous tous, qui partez, soyez prudents!
Il y a du monde sur la route!!!!

Bisous!
mémé
Repost 0
Published by mounic - dans l'amitié
commenter cet article
6 juillet 2009 1 06 /07 /juillet /2009 20:44
Dernières images d'une belle journée!

Robert installe le drapeau tricolore pour le passage des coureurs..

la caravane publicitaire, très attendue ( surtout ce véhicule) par les enfants!

Ici, des "coureurs" à quatre pattes!

ici, mon petit coureur préféré, Ange, cuit par la chaleur, se met à l'ombre avec Pépé!

Une autre photo de notre champion "Poupou" avec Mr Bonifay,qui, comme je vous le disais hier, a participé 4 fois au tour.............

le quatuor de tête:les Français Stéphane Augé et Cyril Dessel, le Finlandais Jussi Veikkanen et le Néerlandais Stef Clément.........

Le quatuor ....à l'ombre:Jean-Louis, Nono, Clément et Danielle.........ne nous laissons pas abattre!

dans la plaine de St Baillon, le seul arbre était très prisé!

C'est fini! Claude et Denise rentrent à la maison!
Pendant ce temps....

nos petits riders locaux préparent leur piste d'entrainement..........Ce sont nos sportifs de demain.
Voilà, c'est terminé! je vous ai un peu embêté avec ce "tour de France à Flassans" mais que voulez vous, le prochain, à mon âge, je ne le verrais pas!!!!
Alors je vous en fais profiter un "max"!!!
Bisous!
Repost 0
Published by mounic - dans sport
commenter cet article
5 juillet 2009 7 05 /07 /juillet /2009 20:19
Aujourd'hui, dimanche 5 Juillet, le tour de France est passé par chez moi!
Quel évènement!
Aussi, il y avait foule, regardez plutôt:

la caravane passe....



certains sont venus dès le matin et ont mangé à l'ombre!

le coin des Boyers;

les Bessois, venus en force!

certains anciens coureurs s'arrêtent dire un petit bonjour à Mr Bonifay, patron de l'entreprise du même nom, qui a couru le tour dans les années 60.............

en 1961, 62,63 et 64, avec le vélo club Toulonnais et avec de grands noms comme Anquetil  etc...........

et Raymond Poulidor, qui a fait une courte halte pour venir embrasser son ami!

puis le peloton est passé: vite , vite!

salués par les "patriotes" du village,qui, prudents, s'étaient mis à l'ombre!
mais pour repartir! bonjour les bouchons!!!

c'était l'étape Monaco -Brignoles, second jour du tour de France....
Bonne route à ces sportifs courageux (vu la chaleur....38° à l'ombre!)

Et gros bisous!
Mémé
Repost 0
Published by mounic - dans sport
commenter cet article
4 juillet 2009 6 04 /07 /juillet /2009 13:24
Comme je fais la nounou, vite un billet, et je réponds à vos commentaires lundi!!!
Pardon!
Bisous

Un club de peinture existe depuis des années au village.
Lors de la dernière exposition, nous avons pu voir qu'il y a bon nombre d'artistes méconnus! regardez:

Miche devant quelques une de ses oeuvres...ce melon me dit "mange moi"!!!

Simone, atteinte de rétinite pigmentaire, peint à l'aide d'une loupe...

Migou a peint la clef des champs,


les bols du déjeuner....

ce magnifique olivier...........

et ces anciens, devant leur porte........

Audrey, toute jeune, a peint ce dragon.

Voici une fleur splendide...........

et comme j'adore ces fromages, je vous quitte!
je vais casser une petite graine!
Prochaine expo, mi-juillet, salle Gavoty....

Bravo les artistes!

Bisous!
mémé
Repost 0
2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 21:42
Mon frère, très respectueux des traditions, se démène chaque année pour organiser le traditionnel "feu de la St Jean"..............
Les enfants du village attendent ça avec impatience, car après la retraite aux flambeaux , ils ont droit à leur petite dose d'adrénaline en sautant par dessus les flammes!
Je ne vous dis pas quand j'ai vu Ange sauter son premier "feu", il y a 3 ans! j'ai cru défaillir de la peur! Il avait 7 ans!

Donc, cette année encore, mon frère porte le bois et les faïssines pour le feu. Il part pour la retraite aux flambeaux.Un jeune dégourdi du village en profite et hop! une allumette.... Adioù meïs uous! plus de  bois! tout a brûlé! Il y a des coups de pied au cul qui se perdent....

Les petits pleuraient....
Alors, les employés communaux sont allés rechercher du "combustible" et tout est rentré dans l'ordre!

même les moins jeunes ont défilé!

mon frère allume le feu...sur les cendres...pendant que la lyre Cabassoise donne l'aubade.Ces dames ne sont pas les dernières! En avant la musique!


ouf! mon petit fils Ange a eu chaud!!!

les spectateurs apprécient!

les jeunes se régalent!

les grands aussi!

la tradition est respectée!
et notre doyenne Germaine est contente (c'est la dame avec le chemisier à fleurs)
Bien belle soirée!
merci mon frangin (et tous ceux qui l'ont aidé!!!)
Gros bisous! mémé
Repost 0
Published by mounic - dans ma Provence
commenter cet article
1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 16:01
UNE MÉPRISE...
À cause de la stérilité du mari, les Smith ne pouvaient pas avoir d'enfants et ils décidèrent un jour de faire appel à un père de substitution pour agrandir la famille.

Le jour où le père de substitution devait arriver, Monsieur Smith embrassa sa femme et dit : "Je m'en vais. Le type sera bientôt là et je préfère ne pas voir ça."

Une demi-heure plus tard, par hasard, un photographe de bébés faisant du porte-à-porte sonne à la porte en espérant pouvoir vendre ses services.

"Bonjour Madame, je viens pour ..."

"Oh non, pas besoin d'explication. Je vous attendais", l'interrompt Madame Smith.

"Vraiment?", demande le photographe, "Très bien.

Vous savez donc que je suis un spécialiste des bébés?"

"C'est ce que mon mari et moi avons espéré. Entrez donc et prenez un siège."

Après un moment, rougissante, elle demande : "Eh bien, où commençons-nous?"

"Remettez-vous en à moi. Habituellement, j'essaye deux fois dans la baignoire, une sur le canapé et éventuellement deux sur le lit. Parfois, le sol du salon c'est sympa aussi."

"Vous pouvez vraiment faire ça n'importe où : baignoire, sol du salon? Pas étonnant que ça n'ait pas marché pour Harry et moi..."

"Madame, aucun de nous ne peut garantir un bon résultat à chaque fois. Mais si nous essayons plusieurs positions et que je prenne six ou sept angles, je suis certain que vous serez satisfaite des résultats."

"Mais ça fait beaucoup de ... ", s'étrangla Madame Smith

"Madame, selon ma méthode, un homme doit prendre son temps. Je pourrais entrer et sortir en 5 minutes mais vous seriez déçue, j'en suis sûr."

"Je ne savais pas", dit tranquillement Madame Smith.

Le photographe ouvrit sa sacoche et sortit un album de photos de bébés.

"Celui-ci a été fait sur le toit d'un bus à Londres."

"Oh, mon Dieu!", s'exclama Madame Smith, triturant son mouchoir.

"Et pour ces jumeaux, ça s'est passé exceptionnellement bien quand vous considérez combien ça pu être difficile pour la mère."

"Elle a eu des difficultés?", demanda Madame Smith.

"J'en ai bien peur. J'ai finalement dû l'emmener à Hyde Park pour faire correctement le boulot. Les gens se sont agglutinés sur 4 ou 5 rangs, se poussant pour avoir la meilleure vue."

"4 ou 5 rangs?", demanda Madame Smith, les yeux écarquillés d'étonnement.

"Oui", répondit le photographe, "et pendant plus de 3 heures. La mère criait et hurlait sans arrêt. J'avais du mal à me concentrer. Quand il a commencé à faire sombre, j'ai pu enfin commencer. Et puis, quand les écureuils ont commencé à mordiller mon équipement, j'ai juste eu le temps de le remballer."

Madame Smith se pencha : "Vous voulez dire que les écureuils mâchèrent votre... hum... équipement?"

"Exact. Bon, madame, si vous êtes prête, je vais installer mon trépied et nous pourrons commencer."

"Trépied?"

"Oh oui, j'ai besoin d'utiliser un trépied pour maintenir mon CANON. Il est vraiment trop gros pour que je puisse le tenir longtemps... Madame? Madame? Oh mon Dieu, elle s'est évanouie!"




bisous!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!mémé!
Repost 0
Published by mounic - dans les rires
commenter cet article
30 juin 2009 2 30 /06 /juin /2009 21:08
Vous ne le savez peut être pas (et c'est tant mieux!) mais quand on devient vieux, on a besoin de compagnie, et on a un grand appétit....
J'ai eu, même dans ma jeunesse, maintes fois l'occasion de le constater!
Et maintenant que je suis dans la catégorie des "anciens", pour la compagnie, c'est pas grave, mais pour l'appétit ....Problème!
Tout ça pour vous dire que nos anciens  (zut! je devrais dire :nous les anciens, mais ça ne me vient pas!!!)nous avons dégusté une succulente paella, sous les ombrages du stade!


l'ambiance n'était pas à la mélancolie!



au fond de cette table, un Canadien et son épouse Américaine en vacances avec leurs jolies petites filles ont partagé notre repas!

préparé avec un immense talent par la trésorière Claudine et Syl, l'épouse du président, qui sur la photo, fait semblant de travailler!

mon frère et ma belle soeur ont chanté en Provençal

notre chère Danielle, qui malgré ses problèmes de santé, a tenu a participer en chantant "Méditerranée" ...........

et même notre ami Canadien, qui nous a régalés avec "l'hymne à la joie"!
Quelle journée! L'animateur Patoche a raconté des histoires et a fait danser les moins "fatigués" par ce bon repas!
On remet ça au mois de septembre!
C'est le repos estival des cuisinières qui ont eu bien chaud!

Une bien belle journée!!!!
bisous tout le monde!
et CHUT!
je digère....................
mémé
Repost 0
Published by mounic - dans l'amitié
commenter cet article
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 19:38

Un jeune novice arrive au monastère.

La tâche qui lui est assignée est d'aider les autres moines copistes à recopier les anciens canons et règles de l'église.

 Il remarque que ces moines effectuent leur travail à partir de copies et non des manuscrits originaux.

 

Il va voir le Père abbé, lui faisant remarquer que si quelqu'un a fait une petite erreur dans la première copie, elle va se propager dans toutes les copies ultérieures.

 

Le Père abbé lui répond :

-Cela fait des siècles que nous procédons ainsi, que nous copions à partir de la copie précédente, mais ta remarque est très pertinente, mon fils. Aussi j'irai vérifier moi-même les originaux dès demain.

 

Le lendemain matin, le Père abbé descend dans les profondeurs du sous-sol du monastère, dans une cave voûtée où sont précieusement conservés les manuscrits et parchemins originaux. Cela fait des

siècles que personne n'y a mis les pieds et que les scellés des coffres sont intacts.

Il y passe la journée toute entière, puis la soirée, puis la nuit, sans donner signe de vie.

 

Les heures passent et l'inquiétude grandit. À tel point que le jeune novice se décide à aller voir ce qui se passe.

 

Il descend et trouve le Père abbé complètement hagard, les vêtements déchirés, le front ensanglanté, se cognant sans relâche la tête contre le mur de pierres vénérables.

 

Le jeune moine se précipite et demande :

- Père abbé, que se passe-t-il donc ?!

- AAAHHH!!!! Quels CONS !!!! Mais quels CONS !!!!....


C'était vœux de "charité", pas de "chasteté"!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!



 



§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§.




Deux vieux constatent qu' il ne leur reste pas beaucoup de jours à vivre. Ils décident donc de prendre quelques verres et de finir dans une "maison close" de la ville...

L 'hôtesse, en voyant arriver ces deux petits vieux, dit immédiatement à son gérant :
" Va dans les deux premières chambres et met une poupée gonflable dans chaque lit. Ces deux-là sont si vieux et si saouls que je ne vais pas perdre mon temps avec deux de mes filles. Ils ne verront jamais la différence. "

Le gérant fit ce qu' il devait faire et les deux vieux montèrent à leur chambre.

Sur le chemin du retour, le premier vieux dit :
- Je pense que la fille était morte .
- Morte, dit l' autre. Pourquoi dis-tu ça ?
- Bien, elle ne réagissait pas et elle n 'a fait aucune remarque tout le temps que je lui ait fait l' amour.
Son ami dit alors :
- Moi, c 'est pire ! Je pense que la mienne était une sorcière !!!
- Une sorcière, comment peux-tu bien dire ça ?
- Bien, je lui faisais l' amour, je l' embrassais partout et je lui ai même fait une petite morsure dans le cou.  Alors, elle a pété et elle a disparu par la fenêtre en emportant mon dentier !!!







********************************************************

 

Allez, j'arrête mes bétises!

Bisous tout le monde!

mémé
Repost 0
Published by mounic - dans les rires
commenter cet article
27 juin 2009 6 27 /06 /juin /2009 21:32
Tout d'abord un gros bisou à tous et à toutes; avec mes excuses les plus plates!
je suis en "petite forme" en ce moment!
Surcroit de travail et petits soucis!
Alors pardon si je ne répond pas à vos commentaires!
Je viens dès que je peux sur vos blogs!
Promis!
********************************************
Vous avez vu les œuvres des "dentellières" de Valenciennes, et vous avez apprécié leur superbe travail!

La cousine Claudette tient à apporter quelques précisions...(vous la voyez ci dessus en pull bleu ciel)
(et ci-dessous, les "outils" de travail....................)



Merci  beaucoup pour les photos de nos dentelles -
 J'ai lu qu'une personne s'étonnait que Valenciennes soit le pays de la dentelle - Il s'agit de la dentelle faite mains , aux fuseaux  avec un fil très fin (coton d'Égypte) , le nombre de fuseaux varie selon la largeur de la dentelle  tandis qu'à Calais il s'agit là d'une magnifique dentelle faite en machine  .
 Vers le 15 juillet, avec des dentellières (le nom que nous avons) nous allons visiter le nouveau musée de dentelles de Calais. Rien à voir avec celles de Valenciennes  qui étaient faites par des femmes et très jeunes filles , cela dans des endroits frais (genre cave ) car le fil se casse plus facilement quand le temps est chaud.Il nous arrive de casser plusieurs fois en période chaude , alors nous râlons car il faut rattacher en faisant un nœud qui doit être invisible.
....

voilà! j'espère que mamdu29 sera contente!!!!
Moi je suis toujours éblouie par la dextérité de
ces dentellières ...
Et je ne vous dis pas l'âge de la cousine !!!
Parce que là, vous tombez de la chaise!!!!
A toutes, et à toi ma chère Clo en particulier , de gros bisous.
*****************************************
Bon dimanche!
Bisous à ma Bibi pour ces deux amoureux sur la branche!
je les trouve trop mimis!Vous regardez? alors:
le monsieur ose un bisou....
La dame, toute émue ,l'embrasse sur la bouche...
Et pouf! il tombe de haut!
Elle venait de manger l'aïoli!!!!!
mémé
Repost 0
26 juin 2009 5 26 /06 /juin /2009 20:16
> Un Ecossais, un Mexicain et un homme blond travaillent sur un chantier de construction, au 20e étage. 
 Ils mangent leur repas. L’'Ecossais s’exclame
« Encore du chou et du corned-beef !!! Si j'en ai encore demain, je me jette en bas de l'édifice ! »
 

Le Mexicain ouvre sa gamelle et s'exclame à son tour « Encore des Burritos !!! Si j'en ai encore demain, je me jette aussi dans le vide ! »

Le blond ouvre son sac et dit :
 « Encore du jambon !!! Si j'ai encore un seul autre sandwich au jambon je sauterai aussi ! »

 Le lendemain, l'écossais ouvre sa boite à repas, voit le chou et le corned-beef et se jette dans le vide.
 

Le Mexicain ouvre sa gamelle, regarde son Burrito et saute lui aussi. 
 
L'homme blond ouvre son sac, voit son sandwich au jambon et se précipite dans le vide.

Le jour des funérailles, l'épouse de l'écossais, pleure. Elle dit « Si j'avais su qu'il ne voulait plus voir le corned-beef et le chou je ne lui en aurais jamais plus donné ».
L'épouse du Mexicain pleure aussi et dit : « J'aurais dû lui donner des tacos ou des enchiladas ! Je ne me suis jamais douté qu'il détestait autant les Burritos. »
>
Tout le monde se tourne  vers la femme du blond ; celle-ci s'exclame alors : « Ne me regardez pas comme ça ! Cet idiot faisait lui-même ses sandwichs !!! »



vous avez vu? Que ce ne soit pas toujours les blondes victimes de la blague!!!
Les blonds aussi.......................
Merci à Clo, pour cette petite histoire
************************************************
allez, une autre.Puisqu'on y est! au diable l'avarice!je signale toutefois à ceux qui crieraient au scandale, que c'est un Monsieur qui m'a envoyé ce qui suit!!!

L'homme ... un médicament ?
 

 L'homme est recommandé pour toutes les femmes en général. L'homme est efficace dans les cas de découragement, d'anxiété, d'irritabilité, de mauvaise humeur, d'insomnie, ...

DOSAGE ET POSOLOGIE
L'homme doit être utilisé au moins trois fois par semaine. Si les symptômes ne disparaissent pas, augmenter la dose ou tout simplement en essayer un autre. L'homme est approprié pour une utilisation extérieure ou intérieure, en fonction des besoins.

PRÉCAUTIONS
Conserver hors de portée des amies, et même, des soeurs, cousines ... Manipuler avec soin parce que l'homme explose sous la pression, en particulier en combinaison avec l'alcool. Il est déconseillé de l'utiliser immédiatement après les repas.

 PRESENTATION
 
Il existe plusieurs types en fonction des besoins et goûts : Mini, Midi, Maxi et même Méga. L'utilisation excessive de l'homme peut produire des douleurs dans les hanches, des douleurs abdominales, des entorses, des contractures, des blessures ou des brûlures dans la région pelvienne.

 EFFETS SECONDAIRES
 
L'utilisation inappropriée de l'homme peut entraîner la grossesse et l'excès de jalousie. L'utilisation concomitante de produits de la même espèce peut provoquer des vertiges, de la fatigue chronique et, dans les cas extrêmes, des crises de nerfs.

 DATE D'EXPIRATION
Le numéro de lot et la date de fabrication sont dans la carte d'identité et la carte de crédit. Prenez soin de vérifier
!
 ATTENTION
 
Il y a quelques marques de contrefaçon sur le marché,avec un emballage d'excellente qualité mais, dès que vous le déballez,le produit ne fait pas l'affaire, bien au contraire. L'effet est totalement opposé, c'est-à-dire qu'en plus de ne pas être efficace dans le traitement des femmes, il aggrave les symptômes et empire la situation.

 INSTRUCTIONS
 1 - Lors de l'ouverture du paquet, un visage neutre. Dans tous les cas, ne jamais afficher un air déçu. Cela va négativement influencer sa qualité et son efficacité. Un air très heureux, ébloui ou apeuré produit à chaque fois un impact très positif sur son bon fonctionnement.

 2 - Conserver dans un endroit frais (l'homme qui pue n'est pas bon) et, surtout, ne pas oublier qu'il est le sexe faible.
 
3 - Conserver hors de portée de la voisine toujours souriante. Elle peut causer des dommages à votre produit.
 4 - Pour l'activer, des petits bisous sur le cou, quelques penchements devant lui en lui présentant votre postérieur et 2 ou 3 coups de buste sur son visage et il est branché. Pour se déconnecter, offrir une nuit de sexe. Il dort comme un loir et sans même dire bonne nuit (le manque d'éducation est un défaut de fabrication généralisé).
 5 - Charger les batteries, trois fois par jour : petit déjeuner, déjeuner (accompagné d'un petit verre d'alcool) et dîner.
 NB : Plus que cela peut provoquer quelques effets indésirables (sommeil, épuisement, gaz puant).
 6 - Certains ont tendance à ne pas se concentrer. La correction est de cacher la télécommande de la télé. Si le problème persiste, annuler le football du weekend avec les amis. Si le problème s'aggrave, il faut un traitement de choc : la grève du sexe. Aux grands maux, les grands remèdes !
 7 - Il peut accessoirement être utile (changer un  pneu, ouvrir les boîtes de conserve, changer des ampoules électriques et des fusibles, porter les sacs des courses, mettre des clous au mur, changer les robinets, la douche, ...).
 8 - Pour le garder en bon état, il faut l'encourager.
 L'homme n'a pas de garantie et tous les modèles sont sujets à des défauts d'usine (par ex. laisser des serviettes humides sur le lit, mentir, critiquer, se plaindre,boire beaucoup, manger des oignons, oublier les dates d'anniversaire, ronfler, ...).?
 Il n'existe pas de correctif. La solution est d'aller de modèle en modèle jusqu'à ce qu'on trouve le modèle idéal pour soi. Des recherches récentes démontrent que le modèle idéal n'a pas encore été inventé mais il n'y a pas beaucoup de grandes études et recherches scientifiques qui sont faites pour produire un prototype révolutionnaire.




gros bisous!!!!
Mémé
Repost 0
Published by mounic - dans les rires
commenter cet article