Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Mémé Mounic
  • Le blog de Mémé Mounic
  • : la vie d'une mémé de Provence...
  • Contact

Recherche

13 novembre 2009 5 13 /11 /novembre /2009 20:13
Ne croyez pas que je ne veux pas répondre à vos commentaires!
Ne croyez pas que je vous laisse tomber!
Ne croyez RIEN!
Je pars demain matin de très bonne heure avec mes copines (et copains!) du club du 3ème âge!
On va en Italie, au marché de San Remo!
C'est une jolie ville!
Alors je vais me coucher de bonne heure.
Promis, quand je rentre je vous raconte!

et je vais me régaler de bons spaghettis , ou de lasagnes, et de tiramisu, et tutti quanti!!!!

c'est le club du sourire!
Je sais qu'on va sortir les parapluies! mais tant pis!

Et pépé est très content!
En plus de ne pas aller cueillir les olives,
il va passer une journée tout seul, tranquille...
Il ne vient pas! Il a horreur du bus!

Gros bisous!

mémé
Repost 0
Published by mounic - dans voyages
commenter cet article
12 novembre 2009 4 12 /11 /novembre /2009 21:11

 Je suis allée à Toulon,au bureau des "Affaires Maritimes" avec ma fille.Depuis qu'elle a son permis bateau....qué souci!

Et là, posé sur un comptoir, que vois-je? Un petit journal, nommé "l'encre de mer",(quel joli nom, n'est-ce pas?) avec, en première page, la photo d'un maître pêcheur,qui possède un cabanon dans mon village!!!

Il se prénomme Jean, mais tout le monde l'appelle Titou;Je vous mets sa photo, comme ça vous allez voir comme il est sympa!

C'est un Ganguijaïré, c'est à dire qu'il pêche de manière traditionnelle, avec un filet en forme de poche, prolongé de 2 ailes, que l'on nomme Gangui...

Cette façon de pêcher, qui demande une énergie sans faille, doublée de précision extraordinaire pour tracter le dit filet sur des fonds inégaux , recouverts d'herbes hautes, fait mentir les modèles de surpêche.


Au gré des nuits passées sur l'eau, l'intimité se créé entre l'homme et son herbier: un jardin dont il connait chaque recoin, chaque évolution saisonnière;Une place forte qu'il nettoie de rejets insensés (batteries, moteurs, pneus, plastique, bouteilles, planche à voile...),un territoire qu'il protège de la démesure des navires de croisière, des projets touristiques et autres menaces qui pèsent sur notre belle Méditerranée...


Et puis, c'est un poète! il vous dit que la soupe de poissons, prise au filet la nuit, ce n'est pas comme celle du jour!

Au plus tu es au bord, plus la soupe est noire, plus tu vas au large, plus elle est rouge, plus elle est jolie, il y a les girelles, les rascasses...


Voilà notre Titou!  un poème à lui tout seul!qui vit heureux dans un milieu où certains voudraient que l'homme n'ait plus sa place...

Espérons que ce n'est pas pour demain!Merci Titou, Jardinier de la Mer.....

et bisous à vous tous et toutes....


 

Mémé
Repost 0
Published by mounic - dans ma Provence
commenter cet article
11 novembre 2009 3 11 /11 /novembre /2009 21:52
on me dit: que vas tu faire de tes olives?
de l'huile pardi!

c'est ma potion magique!
en plus de la mettre dans mes salades, et dans des tas d'autres préparations, j'en use dans le pain , et j'en abuse pour mes soins de "beauté"! si j'ose m'exprimer ainsi!
Les cheveux l'adorent! Une demi heure avant le shampooing, une bonne friction avec, c'est super!
Sur le visage, ça remplace une bonne crème!
Pour fortifier les ongles, mélangée avec du jus de citron, et on trempe!
Bien sûr, c'est le moulinier qui fera notre huile! Mais pour le moment, c'est toujours la cueillette!
Ici, c'est le moulin du pays de la grande falaise, chez l'ami Jupi...

                    ******************

Un remède pour le rhume, qui arrive vite dans le mistral glacé!
Prendre deux gouttes (pas trois!)d'huile essentielle de thym dans une cuillère à café de miel, le matin.
C'est vraiment dur a avaler!
 prévoir une tasse de café, ou un truc à manger , parce que c'est très fort!
Mais le rhume s'en va au grand galop!
Faire ce truc 3 matins par mois, pendant l'hiver.
Courage!
ou alors, vite, après avoir avalé l'anti rhume, mangez une bonne cuillère à soupe d'aïoli! Le matin à jeun, extra!
                   **************************

Bon! je file au lit, demain re-belote, sur l'échelle!

 gros bisous!
mémé
Repost 0
Published by mounic - dans au gré du vent
commenter cet article
10 novembre 2009 2 10 /11 /novembre /2009 21:14
Je suis tout le jour sur mon échelle, à cueillir mes olives.
Je "mouse" (traire les vaches) comme on dit ici!
Et ça tombe dans ma gorbelette!
Des petites:


et des grosses.....


Aujourd'hui, avec ce mistral gelé, qui nous tenait compagnie, on n'a pas rigolé avec pépé!
En plus, il a fait un exploit! (pépé,pas le vent!) Il est tombé de l'échelle!
Pétard! il a fait un rétablissement de derrière les fagots au dernier moment et il est retombé sur ses pieds!
Encore gail (agile), le vieux matou....
Mais bon, comme j'ai eu peur, et qu'il avait renversé les olives, j'en ai profité pour l'enguirlander copieusement! ça m'a fait du bien!
                            *************
Comme nous parlons peu (eh oui!Pépé ne parle pas beaucoup) ça me laisse le temps de penser à plein de choses....
A des souvenirs; à des poèmes; à des trucs que j'ai fait , lu, ou vu, ou entendu!

Aujourd'hui je pensais à  une phrase d'Alfred de Vigny
"On étouffe les clameurs....mais comment se venger du silence...."

Et puis à un texte, que j'aime beaucoup:
"Du temps où les enfants croyaient encore aux fables,
du temps où les parents n'étaient jamais coupables,
on entendait parfois des contes de veillées
qui donnaient le frisson et tenaient éveillé....
Il y avait des nains ,des dragons et des fées,
des bons et des vilains des couronnes à coiffer
des princesses jolies, des sorcières méchantes,
des magiciens polis et des portes grinçantes ...
C'était le temps du rêve sans la télévision!
La parole de l'un valait celle de l'autre,
et les rêves de tous cultivaient l'évasion....
C'était le temps d'avant, d'avant......
d'avant le nôtre!!!!!!!!!!!
              *********************
Voilà à quoi je pense,pour passer....le temps!
Et le soir pour rester "dans le coup" je mange....des olives fachouires! trop bonnes!

Voilà! j'espère que le mistral va se calmer.....
Je vous souhaite une bonne journée, en ce 11 Novembre...
Je pense à mes anciens....
A mes grands pères, qui tous deux, ont fait "la grande guerre"
et qui en sont revenus....et aux autres, qui ne sont pas rentrés...

Je vous fais de gros bisous

mémé
Repost 0
Published by mounic - dans au gré du vent
commenter cet article
8 novembre 2009 7 08 /11 /novembre /2009 20:42
Suite à mon billet d'hier, avec la recette de l'Empanada, des personnes me demandent des explications complémentaires!
Les voici:
La recette peut se faire aussi avec du thon.
-  pour les cuissons:
-à la poêle, faire bien dorer de chaque côté, quelques minutes, pour que la pâte soit bien cuite.
-cuisson au four, si vous préférez.Là ce sera 15 à 20 mn!
A vous de choisir!
                  ***********************
Autres recettes, toujours de Mireille.............


Tarte à la tomate (pour l'été saison des vraies tomates)
Prendre une pâte à pizza, l'étaler, mettre une couche de moutarde forte ou douce recouvrir de rondelles de tomates
 poivrer, marjolaine, un filet d'huile d'olive
 mettre au four préchauffé et faire cuire 25 à 30 minutes à 220/230°, à manger chaud ou froid
             ******************************

 
Côtes de porc
Dans un plat à four mettre un fond d'huile d'olive
Déposer des côtes de porc. Bien badigeonner de moutarde des 2 côtés, saler et poivrer
hacher fin de l'échalote ou oignons et écraser au presse-ail quelques gousses d'ail, à déposer sur la viande, mettre marjolaine et thym,  mettre un filet d'huile d'olive.
 mettre au four préchauffé pendant 40 à 45 minutes à 230/250°

Accompagner de pommes de terre un régal !!
Pour les patates, les couper en petit carré, hacher oignon ou échalote, écraser de l'ail, mettre un peu d'huile d'olive, bien mélanger le tout, mettre dans un plat et au four préchauffé pendant 35/40 minutes à 230/250°
*******************************************

Voilà! c'était les recettes de ma belle Marseillaise!
Demain, si mes dents sont sages et me laissent en paix, je remonterais dans mes oliviers!
J'espère que le mistral sera moins fort et moins froid qu'aujourd'hui!

ça, c'est une relique! une vieille presse du moulin d'huile de Besse, où l'on empilait les scourtins (sortes de "tapis" ronds )qui contenaient les olives qui sortaient écrasées de la meule....

Voilà! pépé et moi, on ressemble un peu à ça dans les oliviers....Mémé travaille, pépé rêve!
c'est la vie!
Bisous tout le monde!!!


Repost 0
Published by mounic - dans cuisine
commenter cet article
7 novembre 2009 6 07 /11 /novembre /2009 21:01
Une recette, que m'envoie Mireille, à qui je dois aussi de bien jolies photos!
C'est la recette de l'EMPANADA, qui arrive tout droit de Galice

Allo! Allo...........


Hola Monique !!!!!
recette de l'empanada
En Galice (nord ouest de l'Espagne  St Jacques de Compostelle, la Corogne..) avant  cette recette  était pour utiliser les restes, pour ne pas gaspiller..........
Faire une pâte à pain, mélanger farine, sel, levure, un peu d'eau chaude et en avant l'huile de coude pour une pâte homogène !!!

Étaler 2 pâtes de tailles identiques
Faire revenir des oignons hachés fins,
 Faire revenir quelques lardons,
 Faire revenir de la viande coupée en petits morceaux ( boeuf, veau au choix ), bien la dorer
Quelques pommes de terre couper en petits morceaux les faire dorer comme pour faire une omelette ou hacher et mettre quelques blettes ou des épinards (cuits)
Tous ces ingrédients à faire revenir séparément dans un peu d'huile
Prendre un saladier et mélanger le tout, avec le jus de tous ces ingrédients
Saler, poivrer

Prendre une pâte mettre cette préparation et bien la répartir, ensuite prendre la seconde pâte la mettre par dessus et souder les bords des 2 pâtes avec une fourchette pour bien refermer cette préparation
Mettre un peu d'huile dans une poêle la faire chauffer et faire dorer l'empanada de chaque côté
Ou  faire la même chose au four (180°) pour la faire dorer des 2 côtés
A manger chaud ou tiède en entrée ou en plat principal selon la taille
Bon appétit !!!!!!
                                *************

Ah ah! vous ne pourrez plus dire "Mémé, elle nous parle que de sa Provence"!!!!
Vous voyez!Je suis si gourmande que , en cuisine, je n'ai pas du tout l'esprit de clocher......

ou si peu!!!!
                  ***************
Merci Mireille!

Ici il pleut, un peu,juste pour embêter.....
Je ne suis pas allée aux olives!
C'est pépé qui était content!
Il a squatté le canapé tout l'après midi.....

Passez un bon dimanche!
Gros bisous!
mémé
Repost 0
Published by mounic - dans cuisine
commenter cet article
6 novembre 2009 5 06 /11 /novembre /2009 21:30
Vous ne le savez peut être pas, mais en ce moment le mistral bouffe comme un fou sur la Provence! Et je ne sais pas où il passe, mais il est glacé!
Dans mes oliviers, à faire la cueillette, quillée au bout de mon escarasson (échelle), je semble un épouvantail!
J'ai le bonnet, le capuchon, et un foulard par dessus!
On ne m'emmasquera pas!

je vous mets la photo des olives! pas la mienne!de peur de vous faire aganter la trébouline de votre vie!
Et à part ça, toujours pas d'eau!
Regardez le lac de Carcès, qui alimente la ville de Toulon en eau:

on dirait une prairie! normalement l'eau arrive jusqu'aux pierres.............
C'est pas joli à voir!
Nous , la source du Colombier coule encore!

elle est belle ! j'adore cette source!
La photo ci dessous, je ne sais pas où ça se trouve, mais c'est superbe!

de toutes façons, j'adore l'eau!
Et si je pesais 20 kilogs de moins, je me prendrais pour une sirène!!!
Allez zou, j'arrête mes caguades!
Si je peux, je viens vous mettre un billet....
Sinon, bon week end et à lundi!
Vous savez où je suis pas vrai?
En haut de l'échelle!!!!

avant de porter les olives au moulin, il faut encore que j'en ramasse!!!!
Courage !
Bisous...
mémé
Repost 0
Published by mounic - dans au gré du vent
commenter cet article
5 novembre 2009 4 05 /11 /novembre /2009 21:05
Suite à mon billet d'hier, beaucoup d'entre vous s'interrogent sur l'abandon du vieux village...
La raison est toute simple!
C'est une histoire....d'eau!

A l'époque,au moyen âge,  le château-fort, demeure des Comtes de Pontevès,descendants des seigneurs du Pont Euxin, d'origine princière , comme la plupart des grandes familles Provençales (et qui sont présents dans tous les grands moments de l'Histoire ,notamment aux Croisades),

et
les maisons de Ville étaient alimentés en eau par des citernes qui se trouvaient sous les maisons, et recevaient les eaux de pluie....


Il y avait aussi le "puits de Ville", énorme et imposant, et qui existe encore, dans une parcelle au dessus du nouveau cimetière....
Il était toutefois distant de plus de 600 mètres des premières maisons, et il est facile d'imaginer la peine des ménagères de l'époque, qui descendaient les jarres vides, mais devaient les remonter pleines....
Peut être qu'un mulet, ou un âne, assurait la corvée d'eau! je ne sais pas!

(cette "maison" la, c'est encore "chez moi"!!!!)

Tout ce que je sais, c'est que le dernier habitant de Ville, qui était surnommé Pèbre, car il survivait en vendant du pèbre d'aï, du baguier et autres herbes de la colline, plus quelques oiseaux pris avec des fers, ou des lièvres et lapins de garenne étranglés par ses collets....
a habité un vieux casaou a moitié en ruine, jusqu'aux environs de 1900...

Les habitants étaient déjà descendus , sur les bords de l'Issole, depuis des années!
En 1720, lors de la grande peste, les barrières qui bloquaient le village (Barrieras et La Barillasse) empéchaient les voyageurs d'entrer dans le Flassans  "d'en bas"....
Donc, les anciens habitants de Ville avaient emportés avec eux les tuiles, les poutres de leurs maisons pour en construire de nouvelles...
Ce qui, bien sûr, a accentué la dégradation des anciennes constructions.

Pourquoi sont-ils descendus?eux qui, de là-haut bénéficiaient de cet air sain et de cette vue imprenable!
 parce que l'eau,source de toute vie, coulait en abondance  dans la rivière,au milieu de la plaine ....
Alors,ils avaient bâti les deux premiers quartiers en hauteur des berges, le quartier St Michel, et celui des Boyers, séparés par la rivière, juste par le vieux pont....

Et le château actuel , (de mon cher ami Momon,qui ,hélas, nous a quittés), a été construit au XVIIIème siècle...

Vous savez que Flassans est situé sur l'un des chemins de St Jacques de Compostelle?
Le pont qui enjambe de nos jours l'Issole au centre de Flassans, devant l'hôtel de Nice, a été construit pour que les troupes de Napoléon, en partance pour la campagne d'Italie, puissent passer....


La chapelle de Notre Dame de Consolation, qui date d'avant 1559, a été restaurée, comme je vous le disais hier en 1973...

et la Croix de Ville veille toujours sur nous................

Il n'y a rien de mystérieux, vous voyez!
C'est une histoire simple, c'est celle de mon beau village...........

Merci à Mireille, pour ses magnifiques images!

 Bisous de mémé, la Flassannaise!
Repost 0
Published by mounic - dans ma Provence
commenter cet article
4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 21:53
Regardez comme c'est beau!
c'est chez moi!

c'est l'hiver,là!


ça c'est le nouveau village

et là, ce sont les ruines de l'ancien, que l'on appelle "Ville".....

tout en haut, les ruines du château  des Pontevès, bâti sur l'emplacement d'un oppidum romain...
Et poste de guet! pour voir arriver les Sarrasins....
L'eau est passée dans l'Issole, depuis!
                     ********************
Avec l'association des amis de la chapelle de Notre Dame de Consolation, nous avons ,avec les bénévoles, débroussaillé et sorti des ronces et de l'oubli ce beau coin de notre mémoire...
Du temps où Maître Martin , notre doyen , qui va sur ses 101 ans, était président...
En 1973, il avait organisé la première procession, sur le chemin qui venait d'être ouvert...

ma maman, très dévote, était là bien sûr, avec son joli chapeau bleu...
Les hommes portaient la statue (de cire!) de Notre Dame de consolation.Je n'en reconnais que deux: notre ancien postier, M. Zanella, avec les lunettes et devant  lui Claude Courdouan...
Moi j'étais (déjà) secrétaire adjointe de Mr Lavagne, au sein de l'association!


je suis secrétaire, depuis plus de 30 ans de ce club...
C'est ce qui s'appelle être fidèle au poste!
Et même si l'asso est en sommeil,je veille! j'ai toujours un oeil et même deux, sur ce qui se passe à "ville"!
Qu'on se le dise!


Gros bisous de

Repost 0
Published by mounic - dans ma Provence
commenter cet article
3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 20:50
Voilà un bien joli poème que m'a concocté notre amie
Dany Sailly(Isdael),au sujet de ma visite chez les blogueurs  du pays de l'immense falaise....

On arrive un beau jour sans connaître personne;
On commence à écrire; hélas ! On n'est pas lu.
Un premier commentaire, un second, on frissonne,
Car on existe enfin, on se sent reconnu.
On échange des mots sur des posts que l'on aime;
On remarque un visage et un style élégants;
Et des contacts ténus se nouent sur des poèmes;
Au début moi aussi j'ai dû prendre des gants.
Et puis on se détend, on rit, on sympathise;
On forme des duos d'esprit ou bien de coeur;
Certains en MP sans ambages courtisent;
D'autres plus réservés commencent en douceur;
Ça ressemble au parfum d'une première danse;
Chacun cherche chacune et elle son chacun;
L'un exhale sa peine et l'autre sa souffrance.
« Quand tu n'iras pas bien, je serai là pour toi »;
Est-ce l'être qui parle ou alors l'apparence ?
Risques du virtuel aidant on se tient coi.....

C'est trop beau! Merci Dany!

cette fleur pour te dire un grand merci!
                  **********************
Merci à tous ceux qui sont devenus des amis,et
Gros bisous tout le monde!

particulièrement à mes amies dans la peine et la maladie.........
Que Dieu les assiste.

bisous
Mémé
lineImage
Repost 0