Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Mémé Mounic
  • Le blog de Mémé Mounic
  • : la vie d'une mémé de Provence...
  • Contact

Recherche

19 décembre 2010 7 19 /12 /décembre /2010 20:23

Prenons , mes amis, quelques jours d'avance pour évoquer une vieille coutume Provençale, qui se rattachait jadis aux festivités de Noël...
Aujourd'hui, quand on parle de cette fête, on pense au Papa Noël....

Ce qui est très bien, pour nos enfants ....
Mais on oublie de plus en plus que Noël est surtout le jour de la naissance de Jésus....

Je reviens donc à mon histoire!
Les Provençaux du Vaucluse et des Bouches du Rhône avaient coutume, la veille de Noël, d'aller capturer un oiseau, le roitelet (ou troglodyte) que l'on nomme chez nous la Pétouze...ou la pétoua.Mon père lui disait la "vacca pétoua"..........

C'est le plus petit des oiseaux, qui vole si haut vers le ciel, comme s'il voulait voir le soleil...
Le roitelet figurait le symbole de l'enfant Jésus, Roi du monde...
Une coutume était encore en vigueur vers 1820 à Entraigues (Vaucluse).Le 24 au soir, tous les hommes partaient à la recherche de la pétouze, qu'il fallait capturer pour l'offrir au curé de la paroisse; quand celui ci célébrait la messe de minuit.
Le prêtre délivrait l'oiseau, qu'il lâchait dans l'église pour symboliser "l'âme humaine délivrée de ses chaines par la venue du Messie"................
Après l'office, l'homme qui avait capturé l'oiseau était proclamé "lou reï de la vaqueto"..
A Gardanne, celui qui l'attrapait était exempté pour l'année à venir de la dime des olives (!)
A Mirabeau, les femmes participaient aussi! et si les hommes revenaient bredouilles, ces dames jubilaient!
En effet, elles avaient alors le droit de bafouer et d'insulter le sexe fort, et de barbouiller de suie le visage de ces messieurs!
Beaucoup détalaient à toutes jambes pour échapper à la joyeuse vengeance du sexe dit faible!

De nos jours, cette coutume a disparu; qui peut encore savoir où se cachent les "vacca pétoua"?

Bé moi! pauvre mémé, qui en voit une de temps en temps, sur une branche, près de mon poulailler.
C'est elle qui m'a donné l'idée de vous conter cette histoire.

Passez un bon Noël.
Grosses bises!
mémé

Repost 0
Published by mounic - dans ma Provence
commenter cet article
18 décembre 2010 6 18 /12 /décembre /2010 18:00

Vous savez tous , bien sûr , qu'en Provence nous faisons la crèche pour Noël....
Je sais, je sais, on la fait ailleurs aussi!
Mais nos crèches à nous sont particulières!
Parce que les santons ont une âme! Eh oui!
Dans la mienne, que je viens de faire cet après midi, le Seigneur Jésus est né non pas dans une étable, mais dans la forge de mon grand père Tonin....
Bé c'est pas plus mal! là au moins, il est au chaud!

les santons sont bien vieux! Ils appartenaient à ma maman...Elle les avait acheté en 1935....
mais il y en a des neufs aussi!!!

ils sont un peu "déglis"! mais tant pis! je les aime trop!

ceux ci représentent mon père qui arrive du jardin, et ma mère qui va chercher l'eau au puits...

ma mémé, qui fait la bugade au bord du ruisseau...

mon pépé, qui a sorti l'enclume pour faire de la place dans sa forge!

mon grand père Turle, qui était "troumpétaïre":
avisssssssssss à la population!

le pastre, qui garde ses fèdes.
Là, dans ce berger, il y a Miu, André, Edouard,Urbain, Emile, enfin , tous les pastres de mon enfance....

tout le monde se presse!

même Monsieur le Maire, Marcel!
Vous voyez, ils seront avec nous pendant la nativité.
Ils seront avec moi, parce que je les garde dans un coin de mon coeur...

savez vous que les présents que l'on s'offre à l'occasion de Noël, s'appellent en Provence les Calenos?
je vous en souhaite tout plein "per leis festos"....

Nouvé ooù fue, Pasquo ooù jue!!!
Nous aurons de belles Pâques, parce que Noël va se passer au coin du feu!!!

Allegro meïs amis! Passas un bouan nouvé!

Mémé.

Repost 0
Published by mounic - dans ma Provence
commenter cet article
16 décembre 2010 4 16 /12 /décembre /2010 22:44

Pas trop le temps dit mémé!
Alors juste un coucou, pour dire:
je ne vous oublie pas, mais je suis un peu débordée...

Enfin, ça déborde, mais pas au même endroit!!!

Je vous envoie des fleurs!
Profitez, ce ne sera pas tous les jours!!!
Avec mon caguenis, on a fait une brioche!
J'ai pris la recette sur le blog de ma cop' Rosedesneiges..........C'est super facile, et trop bon!

Un jeu d'enfant, quoi!!!

Vous voyez? et avec le sourire, en plus!!!
           ********************************
A demain, peut être!!!
bises!
mémé

Repost 0
Published by mounic - dans au gré du vent
commenter cet article
15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 20:46

Assemblée générale du club des anciens, en ce mercredi 15 décembre...

Tout ce petit monde est réuni dans la salle Bernard Gavoty.On écoute les discours.
Du président Jean-Claude, très en forme, qui retrace les activités de l'année qui se termine:
Les voyages, les repas, les lotos, les réunions, enfin tout ce qui fait que notre club est un des plus "vivants" de la commune.Il est très applaudi, et il le mérite, car avec son épouse Sylvette, il se dépense sans compter, pour ce club de "La Renaissance"....

Puis Claudine, la trésorière, qui vient d'être grand mère, donne le compte rendu financier; la situation est saine.Mais comme le maire et le conseiller général sont présents,après leurs discours, le président en profite pour demander des subventions!

Germaine, notre doyenne, pose aux côtés du conseiller général.
Pendant ce temps, ces dames se racontent les dernières nouvelles du village:

attendez! vous ne savez pas la dernière?
ou des trucs comme ça quoi!!!!!!!!!

Pendant ce temps, nous posons pour la postérité!
une noire vaut deux blanches, parait-il!!!
mais ma tatie Syl et moi,nous faisons la paire!


Une chanteuse et un chanteur de talent ont animé cette réunion, pendant que les toujours jeunes dévoraient les gâteaux et autres confiseries!
Et que Gérard et Mimi se faisaient surprendre par l'objectif!!

Un grand bravo à toute l'équipe!
Le prochain rendez vous est fixé pour ...déguster la galette des Rois!

Quelle énergie!
Gros bisous!
mémé

Repost 0
Published by mounic - dans mon village
commenter cet article
12 décembre 2010 7 12 /12 /décembre /2010 17:17

Mon ami Bruno m'envoie des images qui viennent d'être retrouvées 69 ans après l'attaque de Pearl Harbor  (Hawaï) par les Japonais contre les forces Américaines, le 7 décembre 1941....
Ces images dormaient dans un appareil photo Brownie,  dans un entrepôt, et...miracle,
la pellicule n'a pas souffert!
Les explications qui suivent ont été prises sur le net.

attaque des Japonais contre les forces Américaines par le Service aérien de la marine impériale japonaise contre la flotte américaine du Pacifique dans le port et d’autres forces qui stationnaient aux alentours. Cette attaque s’inscrit dans la politique d’expansion impériale. L’anéantissement de la principale flotte de l'United States Navy devait permettre à l’empire du Soleil levant d’établir sa Sphère de coprospérité de la grande Asie orientale. Le Quartier-général impérial souhaitait également répondre aux sanctions économiques prises par Washington en juillet 1941 après l'invasion de la Chine et celle de l'Indochine française par l'armée impériale japonaise.


À l'issue de l'attaque, conduite en deux vagues aériennes, les pertes américaines furent importantes : 2 403 morts et 1 178 blessés. Quatre navires de ligne, trois croiseurs, trois destroyers et 188 avions furent détruits. Cependant, beaucoup de navires purent être remis en état dans les mois qui suivirent, et les trois porte-avions américains du Pacifique, alors absents de Pearl Harbor, échappèrent à l'attaque.
Les Japonais perdirent 64 hommes, 29 avions et cinq sous-marins de poche; un marin fut capturé.


En moins de vingt-quatre heures, l'Empire du Japon attaqua également les États-Unis aux Philippines et ouvrit les hostilités avec le Royaume-Uni, en envahissant Hong-Kong et en débarquant en Malaisie.

L'attaque sur Pearl Harbor provoqua l’entrée des États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale aux côtés des Alliés. Aux États-Unis, l'événement est commémoré chaque année par la mise en berne du drapeau.


Les photos sont impressionnantes.











Et voici la "boite " qui les contenait! Incroyable, Non?


  merci à Bruno...
Gros bisous à toutes et à tous, et bonne semaine.....
mémé

Repost 0
Published by mounic - dans HISTOIRE
commenter cet article
11 décembre 2010 6 11 /12 /décembre /2010 20:35

Je vous sers un billet "réchauffé", mais c'est pour une "aminaute", qui cherche la recette des oreillettes, qu'elle appelle des "merveilles"!
Pardon pour la "rediffusion", et pour les photos qui ont un an!!!

                 ************************************
Je crois vous avoir déjà raconté, qu'il y a bien longtemps, une veille de Noël, ma pauvre maman préparait les oreillettes avec sa copine Madeleine.
Ma maman qui était en pleine (s) forme(s) !compris tout à coup qu'elle ressentait les premières douleurs qui précèdent l'accouchement...
Elle rentra donc à sa maison, située dans la même rue, heureusement, avec sa copine Madeleine qui la soutenait d'un bras, et portait la gouarbe ((corbeille à linge en osier) pleine d'oreillettes de l'autre....
Il était 10 h du soir et à minuit moins quelque chose, j'arrivais en ce bas monde!
On avait crié la sage femme, Mme Richard, qui a mis au monde la moitié du village de mon époque, et c'est elle qui me reçut dans son beau tablier blanc, ma mémé Paule d'un côté et ma mémé Madelon de l'autre...Mon père, au comble de la joie d'avoir une fille,partageait le vin de noix avec les voisins venus le soutenir!!!!

J'étais déjà bien grasse! près de 4 kgs.....Et je bramais  comme un aï descoùssané (un âne a qui on vient d'ôter le licol) de toute la force de mes petits poumons!Je brame toujours, mais les poumons ont légèrement forci....................
Tout ça pour vous dire que depuis, j'adore les oreillettes!
Ma chère maman en faisait des corbeilles entières pour toute la famille... Elles étaient extra!
Les meilleures , je dois lui rendre cette justice, sont celles de ma tantine Taty, épouse de
Émile ,mon parrain regretté , frère de ma maman...

Alors, maintenant, la mémé, c'est moi! Et je fais à mon tour les oreillettes...
Aujourd'hui, c'était le jour! regardez:

bien sûr on fait la pâte, avec un kilog de farine, 8 oeufs entiers,125 grs de beurre coupé en petits morceaux, 3 paquets de sucre vanillé,un petit peu de rhum, 6 cuillères de sucre fin, un jus de citron, un jus d'orange, et le zeste de 3 oranges.
On pétrit et on laisse reposer deux heures, puis on l'étale au rouleau.

ensuite on passe à la machine à pâtes, au N° 4, puis au N°2....
Ici j'ai de l'aide! Tim me tourne la manivelle, c'est pas triste!

puis on coupe à la roulette, et on embauche pépé pour faire des "ganses"...j'avais mis une vieille nappe (propre!) sur la table, plus facile  pour tout étaler!


puis on fait frire à l'huile bien chaude:

et on retire avec une grosse écumoire, avant de bien les sucrer!

voilà la première fournée....

et voici la plus belle des récompenses:

mmmmmmmmmmmmmm! mémé, qu'elles sont bonnes!

ça vous réconcilie avec la vie, ces quelques mots!
Passez un bon, un joyeux Noël, avec ou sans oreillettes!
Ne vous inquiétez pas!
J'en mangerais pour vous!
Gros bisous!
Mémé

Repost 0
Published by mounic - dans cuisine
commenter cet article
10 décembre 2010 5 10 /12 /décembre /2010 16:51

Nous sommes toujours , quand le temps se relève, dans nos oliviers!
Une fois la pluie, une fois la neige, et puis cette cisampe de mistral , aujourd'hui vendredi,qui fait que vos oreilles sont raides comme du carton!

regardez comme pépé et Estelle ont bâché!
On dirait des cosmonautes Sibériens!
Moi, pas si couilloti, je m'occupe du feu!

je brûle les branches coupées, et la baouco (herbe sèche)

qui traine, et en même temps, je me chauffe!
Hé hé! ces mémés, tout de même..............
Vous voyez, il y a 4 restanques au cabanon, dont trois sont plantées d'oliviers...Aven pas féni!

j'ai une de ces coupes!
Bonnet blanc ou blanc bonnet?
là, le feu se termine...Je l'empure....ça veut dire : je pousse au milieu toutes les petites brindilles, les bouts qui n'ont pas fini de brûler, pour que ça reste propre!
Bé voui! Je suis un peu casse bonbon!

Ah! vous ne le saviez pas?
Pépé et ma fille oui!
Ils me disent que je suis "roumpi cuoù",
bon, là je ne traduis pas!

Les flaques d'eau ont gelé!
J'espère que pour Noël on aura terminé!
Et si les olives gélent, tant pis!on ne les ramasse plus! Et voilà!
Mais promis, juré, pour cette année, je ne vous parle plus d'olives!
J'en ai ras le bonnet!

Je file ,parce que ce soir, c'est l'anniversaire du caguenis de la maison!
Timothé a 5 ans!

Bisous tout le monde ....

Repost 0
8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 20:13

Quand j'étais une petite fille, je mangeais souvent chez la maman de mon père, ma mémé Magdeleine, qui en fait se prénommait Zélia, mais que tout le monde appelait Madaloun, ou...belle mère!
Il faut dire que c'était un "caractère"!
Mon pépé était mort.Elle était restée veuve vers la cinquantaine, et s'occupait des terres avec mes parents.
Et avec elle, ça marchait à la baguette!

J'ai sans doute dû vous dire, maintes et maintes fois, que je l'adorais....
Elle était si gentille avec moi!
Mais si dure au travail, pour elle comme pour les autres, que parfois, je pleurais!
 Maintenant, avec le recul, je ne le regrette pas!
Elle m'a appris à toujours me débrouiller seule, sans jamais  me plaindre ...

Il n'y avait pas de place , chez nous, pour les fainéants.
Le jeudi, jour de congé scolaire, on allait dans les vignes.Ou au jardin.Quand la journée de labeur s'achevait on rentrait, avec sur le dos un fagot de bois, un sac d'herbe pour les lapins....Elle me disait " si tu arrives sans rien, la maison pleure"....

Quand mon père était la avec le cheval et la charrette, c'était bien...Sinon, on se récampait  "pédibus", comme on était parties le matin, avec la biasse sur le dos.
Le midi, on se mettait bien au soleil,à l'abri et on partageait notre "repas". Les biens étaient distants du village.On avait une parcelle,à Matheron, sur la route de Pignans, à plus de 4 kilomètres...
4kms le matin, 4kms le soir...On ne se plaignait pas.J'étais bien avec ma mémé....Tout le jour, je lui posais des questions..Et elle, pourtant peu diserte, me répondait avec une patience infinie...
Ensemble on allait aux poules, gouverner les lapins ou le cochon,puis au plan, arroser les légumes ...
C'était ma vie, et j'y pense avec beaucoup de nostalgie.
Surtout des jours comme aujourd'hui, en dégustant ma soupe de pois cassés....
Ma mémé la faisait cuire au coin de l'âtre, sur un trépied.Quel goût avait ce potage!!!!
Elle me disait "manjo dé soupo, qu'aco ti fa bouan estoumac!"

mon estomac marche toujours bien! merci ma mémé!

Et je n'oublie pas de rajouter, comme toi, aux pois cassés, un bon morceau de ventresco, des saucisses salées (merci à Rudy, notre boucher!), et une belle cèbe.


Maintenant, c'est moi, la mémé!
La roue tourne (trop vite!)
Et mes petits adorent ma soupe.
ça me fait plaisir..............
Parce que cet amour que Madaloun m'a donné, je le leur redistribue...




Je vous embrasse!
mémé

Repost 0
Published by mounic - dans souvenirs
commenter cet article
7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 20:37

Il gèle en l'air!
j'ai rentré mes fleurs et j'ai bien fait!
Mon cactus de Noël vient de fleurir!

quelle jolie couleur!

les autres suivent! Il y en a un blanc et un rose!
J'aime bien ces plantes! ma mémé en avait toujours!

j'avais oublié de vous montrer, quand il a fleuri, mon coussin de belle mère, qui a fait plus de 40 "trompettes"................
Et sur ma fenêtre, j'ai "remisé" des cyclamens,  qui fleurissent depuis septembre!

Allez, encore un vase, juste pour le plaisir!

Celui là, je viens de le donner ce soir à ma fille..
Elle n'est pas très "main verte", alors, j'essaie de
l'habituer...Pour elle, ça  a l'air de marcher...
C'est plutôt pour les plantes que ça ne va pas fort!
Alors, parfois elles reviennent à "l'infirmerie" chez moi.............
 
Gros bisous de mémé la "belle plante"!!!!


Bé quoi, si l'on ne peut plus rigoler un peu!!!

 

Bonne nuit!

Repost 0
6 décembre 2010 1 06 /12 /décembre /2010 16:57

Oh la la! comme on se gèle!
Il tombe une eau glacée, et qui gèle en touchant terre!
Je suis allée donner des miettes aux oiseaux, j'ai pris la peur de ma vie! Quelle glissade!
Heureusement que la vieille a encore de bons réflexes...
Serait-ce dû à mon régime?
Aujourd'hui, j'ai soutiré le vin de citrons!
Pépé l'a tasté! Il a dit "extra"....Un vrai choucatoun, cet homme....

Voilà un apéritif bien facile à faire! (A consommer avec modération, bien sûr....)
Pour 5 litres de bon vin blanc de notre coopérative vinicole, "le comptoir des vins de Flassans", il faut 5 citrons non traités et bien lavés, 1 kilog de sucre et 3/4 de litre d'eau de vie.
On coupe les citrons en quarts et hop, avec le reste, tout dans la bonbonne...
On laisse macérer  un mois, on filtre, puis on met en bouteilles..Et voilà le travail!
Mon ami Milou l'appelle
le "vin des Dames"...Joli,non?
                          **************
Puis ,j'ai fait,pour changer un gâteau , genre Tiramisu, dont j'ai pris la recette sur un blog...mais lequel?
Le voici prêt à manger!

dans son moule, puis dans l'assiette...

et en préparation:

il faut 30 biscuits genre boudoirs ou cuillère, puis pour le sirop  le jus de trois oranges, un peu de rhum,
1 c à soupe de sucre...
ensuite:
200grs de mascarpone, 3 oeufs,100 grs de sucre, 150 grs chocolat noir..
Préparation:
casser et fondre le chocolat, séparer les blancs des jaunes.
Monter les blancs en neige et réservez...
mettez les jaunes avec le sucre ,battez, puis ajoutez le chocolat fondu, la mascarpone, et en dernier, rajoutez les blancs délicatement.
Faites chauffer le sirop , obtenu avec le jus des oranges,le sucre et le rhum.
Trempez légèrement les biscuits dans celui ci puis disposez les dans un moule à cake.Une couche de biscuits une couche de chocolat, continuez jusqu'en haut.
Mettez au frais au moins 6 heures...
Et régalez vous!
Grand merci à la personne qui a mis la recette! Et dont j'ai oublié le nom!

Gros bisous de mémé.......

Repost 0
Published by mounic - dans cuisine
commenter cet article