Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Mémé Mounic
  • Le blog de Mémé Mounic
  • : la vie d'une mémé de Provence...
  • Contact

Recherche

2 décembre 2011 5 02 /12 /décembre /2011 10:00

2 Décembre 1959: MALPASSET
Il n'est pas loin de 22 heures, à Fréjus, la nuit du 2 décembre 1959.....
C'est une nuit qui ressemble à une nuit d'automne, fraîche , sombre et sans lune.........
Ceux qui ont la chance d'avoir une télé ont regardé Zavatta, dans la piste aux étoiles...
D'autres sont allés au cinéma; et ça va leur sauver la vie!
Vers 22h, plus de lumière.La ville est plongée dans l'obscurité la plus complète..et un grondement monstrueux se rapproche, c'est une vague d'eau de plusieurs mètres de hauteur qui va submerger tout ce qui se trouve sur son passage, jusqu'à la mer.
Le barrage de Malpasset vient de céder!

Depuis le temps de la Gaule Romaine, le problème de l'eau s'est toujours posé.Arrosée par le Reyran, capricieux et indomptable, la plaine alluviale de Fréjus produit pêches et raisins de première qualité.
Cette richesse pousse sur une bande limitée et Fréjus manque d'eau pour agrandir les terres cultivables.

Après la seconde guerre mondiale on pense à un barrage; il permettrait de gagner des milliers d'hectares sur la garrigue.En 1950, le ministère de l'agriculture approuve la construction du barrage.

Le géologue Corroy juge le sol suffisamment imperméable pour retenir l'eau, et les flancs de colline assez solides pour "épauler"la construction de l'édifice.Le constructeur, Coyne, fera édifier un barrage à voûte mince, type d'ouvrage ayant fait ses preuves dans le monde entier.
En octobre 1954, le barrage est terminé.

Les habitants de Fréjus ne sont pas enthousiastes.Ils ne croient pas que le Reyran va remplir à lui seul un tel réservoir, haut de 59 mètres, large de 225, et qui va retenir un lac artificiel de près de 50 millions de mètres cubes d'eau!
Le 2 décembre 1959, les pluies diluviennes qui tombent sur la région depuis plusieurs jours inquiètent André Ferro, unique surveillant de Malpasset.
Il veille à ce que l'eau ne dépasse pas la côte 95.
Le niveau d'eau est à 7 mètres au dessous de la crête du barrage; mais au cours de ses rondes, ce 2 décembre, il remarque des fuites sur la rive droite de l'ouvrage.
Les suintements sont de véritables sources quand le gardien reçoit, à 18h, l'ordre d'ouvrir les vannes du déversoir..
A 21h45, dans un fracas d'apocalypse, le barrage cède,libérant des millions de mètres cubes d'eau qui déferlent sur Fréjus!
La vague géante roule jusqu'à la mer; cette eau censée apporter la richesse sème maintenant la mort.
Le bilan sera épouvantable: 423 morts dont 135 enfants.

 

C'était il y a 50 ans...

Pensons à eux, en ce 2 décembre 2011...


(image du net, ville de Fréjus)
merci à Simone  Pellicone pour les infos.

Repost 0
Published by mounic - dans HISTOIRE
commenter cet article
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 20:33

Savez vous que mon village a une particularité?
Oui! je vous en ai déjà parlé! Il possède deux rivières...
Ou plutôt une rivière "vraie" creusée par la nature et le temps,et un "bras" ajouté, sur plus d'un kilomètre, creusé au tracto pelle par la main des hommes....
Vous voyez sur cette image  la "vieille" rivière, notre belle Issole, paisible et calme, où promènent des enfants sur une jolie barque, un jour d'été:
et puis ,encore en été, le pont vieux et ses lavandières; tout est calme et sérénité...


 

Mais en hiver, ce n'est pas la même chose! la rivière déborde et le quartier "bas" du village ressemble à Venise!Ci dessous ma rue des Boyers;chaque fois, quel cirque! on déménageait les chevaux des étables, les chèvres, et parfois les cochons! Nous, les enfants, ça nous faisait rire! Les parents un peu moins!



Cette photo, date des années 50.La nouvelle rivière vient d'être mise en "service"; l'eau monte, mais les maisons ne sont plus inondées..Je suis à gauche, avec ma voisine Maryse et son frère Louis, puis, en blanc, toute pichounette, c'est Christiane, notre belle marchande de pain...Il y a aussi ma belle soeur Annick, avec ses soeurs Laurette et Marcelle, et son frère Maurice.Nous posons devant le lavoir inondé, près de l'oratoire St Roch....

le pont "neuf" est bâti à la Rouquette, après de longs mois de travaux...
sur ordre de Louis Magne, qui était à l'époque, Maire et conseiller général.

au départ, on "trace" le futur lit, puis les tracto se mettent en route!

Ce sont des engins qui peuvent paraitre désuets maintenant, mais qui

ont fait du beau travail....



Maintenant,notre Issole est domptée.

Ce qui n'empêche pas les anciens que nous sommes devenus de la surveiller du coin de l'oeil,on ne sait jamais!

inondations 3011 320
C'était un petit bout de l'histoire de notre village...

Gros bisous tout le monde!
et bonne nuit!
mémé

Repost 0
Published by mounic - dans mon village
commenter cet article
26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 19:25

Pendant que je m'escrime sur mon "escarasson" à la cueillette des olives, mes copines sont parties en voyage, avec le club "la Renaissance" et son président JC Comba!

Voici ma Nono,au milieu, et Ma Catounette,à droite,

avec l'apéro à la main! J'en vois un qui se cache derrière son verre! je t'ai reconnu, mon pote!

Voici Cadaquès, étincelante de blancheur...

Au large de Rosès, de beaux rochers...

On se tient bien à table!

Et l'on admire les statues dans les jardins....

On se repose, quoi! Pendant que mémé travaille!!!
Et sous les balcons ,on pense à Juliette et Roméo,

même si ce n'est pas l'Italie!

Mon frère est retourné ébahi par le choix

et le nombre de plats différents au "buffet"!   

....179....Il en était baba!

Un bien joli voyage.............

J'espère que quand nous allons partir, en juin 2012, pour les Dolomites, j'aurais fini de ramasser mes olives!!!


Merci Nono, pour tes photos...J'ai voyagé par procuration!

Gros bisous tout le monde.
mémé

Repost 0
Published by mounic - dans voyages
commenter cet article
24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 18:38

Vous savez que je suis toujours dans mes olives, n'est ce pas?
Il fait un temps splendide.Même chaud, pour la saison!
Alors, avec Pépé, on cueille, on cueille!
On monte sur les escarassons, on redescend....Et le soir, j'ai les genoux en marmelade!
C'est bientôt fini, ouf!

En passant, je mange quelques arbouses!

J'aime bien; pépé déteste ce fruit...............

Comme pour tout d'ailleurs! il n'aime pas ce que j'aime et je n'aime pas ce qu'il aime!

C'est facile pour cuisiner!

22.11.10-004.jpgTout ça pour vous dire que j'ai retrouvé quelques images du temps où les genoux ne me faisaient pas mal! Quand j'étais jeune, quoi!

Regardez:

rallye-004.jpgLà, je fais un rallye avec mon ami Jean Pierre Ducournau.Par contre,je ne sais pas qui fait le "singe" derrière pour équilibrer la voiture!

On rigolait bien, à l'époque! ni mal au dos, ni mal aux jambes! la forme quoi! (sans les formes.....)

rallye-001.jpgchaque spectateur "supportait" son équipe favorite!

A gauche, en short et tee shirt blanc, c'est pépé! au premier plan, notre ami Paul Arnoux!

rallye-002.jpgà l'heure de la remise des prix, on lève son verre au vainqueur!

Ici Jacques, avec à gauche Isabelle, puis Magali, et à droite Cathy et une des filles Hazard (pardon, j'ai oublié son prénom!)

rallye.jpgPuis on partage les pizzas!Pépé est là, en chemise rouge!

On aperçoit, au fond, le regretté "Lolo"..............

rallye-003.jpgIci Emile, Claude, Hermès et Soussou! Belle équipe.

J'espère que mes amis se reconnaitront avec plaisir.

Moi, je file aux plumes, parce que je suis fatiguée!

Quand je vous dis que l'âge est là!!!

 

De gros bisous à tout le monde, avec une pensée spéciale pour notre Jupi, le roi de la cuisine Provençale, qui ne va pas fort!

 

Mémé

Repost 0
Published by mounic - dans souvenirs
commenter cet article
21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 20:51

Ma copine Claudette me demande comment je prépare les "sanguins" (lactaires délicieux).
dolce-004.jpg
Je n'ai pas eu la chance d'en trouver cette année,et surtout pas le temps d'aller les chercher dans les bois; mais je lui donne volontiers mes recettes:
A la poêle..........
En premier, dès la cueillette, après les avoir brossé et nettoyé, je les coupe en morceaux et les mets dans une poêle, sans rien.Ils rendent leur eau....
Ensuite, un peu d'huile pour les faire "revenir", quatre saucisses de chez Rudy , sel, poivre, ail persil, un peu de thym émietté, et hop, ça cuit plan plan...
Un régal!

dolce-009.jpg
Ensuite recette au vinaigre:
dans le faitout, on met les champignons, coupés en morceaux; ils rendent l'eau, on ajoute 3 verres de vin blanc, 3 verres de vinaigre de vin, 3 verres d'huile d'arachide, 2 clous de girofle, un bouquet garni, ail sel poivre, et on cuit 2h1/2 à petit feu.On met en bocaux quand c'est froid.................
Et voilà!mais ça, c'est quand on en trouve....

pignets-30.10.08-012.jpgEt c'est pas toutes les fois comme ça!

L'an prochain, si Dieu le veut.................


Bisous tout le monde!

mémé

Repost 0
Published by mounic - dans cuisine
commenter cet article
18 novembre 2011 5 18 /11 /novembre /2011 20:37

Pas trop le temps en ce moment!
Avec pépé, nous sommes dans les oliviers....
Alors le soir, je suis un peu "cuite".Vous comprenez?
22.11.10-009.jpg
Je vais juste vous mettre quelques images, comme ça! sans nostalgie, sans regrets, de mon village "avant"!

entree_du_village_cote_brignoles.jpg

L'entrée du village,( quand on arrive de Brignoles)

 

Defile.JPG

(je crois que c'est le défilé lors de l'inauguration du monument aux morts, mais je n'en suis pas sûre!)

entree_du_village_cote_brignoles_1.jpg

Au premier plan ,la remise qui servait d'étable aux vaches des Grisèri, et qui est devenue, plus tard, le "Nocturne", maintenant,la route a remplacé les près....

place_du_pradon_1.jpgPlace de la nouvelle mairie; on joue aux boules!

Quartier-Saint-Roch.JPGLa photo est prise, non quartier St Roch, comme indiqué sur la carte, mais devant le bureau de tabacs....sans doute un jour de fête, vu l'affluence!

Quartier-du-PontNeuf.JPGHôtel Reynier, devenu l'hôtel de Nice....

Rue-de-l-eglise.JPGLa rue de l'église, avec en fond, le vieux village, perché à "Ville".....

pont_vieux_2.jpgEt puis,vers le pont vieux, les bugadières font leur lessive, en se racontant les nouvelles du jour!

Voilà! c'était des images sépia du temps "d'avant"....

Je sais que ça fera plaisir à ceux et celles qui, déracinés par la force des choses , viennent lire mon blog et me disent être heureux de "revoir le pays"!

Allez!
de gros gros bisous!
mémé

Repost 0
Published by mounic
commenter cet article
14 novembre 2011 1 14 /11 /novembre /2011 21:03

Elle était arrivée de sa Calabre natale il y a plus de 65 ans...Elle avait une vingtaine d'années et venait voir sa cousine qui habitait Pignans...
Elle y avait rencontré Henri.
Il ne parlait pas Italien, elle ne savait pas un mot de Français!
Mais il faut croire que l'amour se moque bien des frontières,puisqu'il se sont mariés et ont eu deux garçons, Louis et Jean.....
Elle habitait dans ma rue des Boyers.
Et quand mes parents allaient aux champs pour travailler, c'est elle qui me "récupérait" à la sortie de l'école. En ouvrant sa porte, je criais "Carmèle, je suis là"!
Alors elle apparaissait en haut de l'escalier, avec son beau sourire, et me donnait mon goûter....
Plus tard, nous avons travaillé ensemble au restaurant "le nocturne"...
Quel courage! quel dévouement! que d'heures passées, debout, devant sa plonge, dans la vapeur , et la chaleur , et le poids des énormes marmites....
Parfois, elle disait le soir, quand le service se terminait, que ses genoux étaient douloureux.
Avec l'insouciance de la jeunesse, nous, on riait! Alors elle disait, attendez, vous verrez quand vous aurez mon âge!

zia-est-partie-.13.11.11-003.jpg
Les routiers Italiens allaient la saluer.Elle aimait bien, ça lui rappelait son pays!
Ils l'appelaient tous "Zia" (tante), et le surnom est resté!
Zia Carmèla a vieilli.Et nous aussi.
Puis Henri, son époux, est parti rejoindre les anges...
Et un jour, elle n'a plus pu marcher.Alors elle est entrée à la maison de retraite, à Carcès.
Ses enfants et ses petits enfants lui rendaient visite.
Elle se sentait bien là bas.En sécurité....

IMG_5191.jpg
Quand Marguerite et Elise allaient la voir, parfois, je les rejoignais.On se rappelait le beau temps, et on riait....
Il y a encore 15 jours, elles ont chanté les chants de Noël...
Et puis, d'un coup, la lampe a commencé à baisser.
Et en ce 11 novembre, elle ne parlait plus.Alors Elise m'a téléphoné, et m'a dit de venir.
Quand je suis arrivée,j'ai juste dit "Zia"................
Alors, elle a ouvert les yeux et a répondu "ah! la mia nipote"! (ma nièce).....
Puis elle a reconnu Virginie, et Gaby, ses petits enfants.Puis plus rien....
Nous étions là, avec notre chagrin, le 13 Novembre, quand elle est partie.....
Je voudrais tant que ce petit bout de femme, si courageuse, si droite, si intègre soit maintenant heureuse avec les siens,ses parents, ses frères ses soeurs qui lui manquaient tant!
Je voudrais qu'elle vole, avec les anges, au dessus de la mer bleue, si belle, si limpide, où elle jouait enfant, à Reggio di Calabria...............
je voudrais qu'elle sente le parfum des beaux citronniers de son Sud natal....
Je voudrais qu'elle sache qu'on ne l'oubliera pas...
Beato chi si ama...............
Ciao Zia mia!

Repost 0
Published by mounic - dans les chagrins
commenter cet article
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 12:56

On me demande la recette de ma "grosse brioche", parue dans le précédent billet.
C'est en réalité une recette que j'ai empruntée, il y a 3 ans, dans le super blog de Soso:

http://o-miam-miam-de-soso.over-blog.com/

qui donnait la "célèbre brioche de Julia Child"....

9.11.11-003.jpg

C'est très simple à réaliser.

Il faut juste avoir un peu de temps devant soi.

je vous la copie:


INGREDIENTS POUR L'EPONGE

85ml de lait entier tiède
20g de levure fraîche ou 2 cuil àcafé de levure de boulanger déshydratée
1 oeuf
360g de farine T55
PREPARATION DE L'EPONGE

Dans un saladier, versez le lait tiède, la levure et l'oeuf.Mélanger. Mettez cette préparation dans votre machine à pain;Ajoutez 180g de farine;Lancez le programme pâte durant 5 minutes.On arrête la MAP.On rajoute 180gr de farine qu'on verse en pluie sur le pâton et on laisse au repos 40 minutes;

40 minutes plus tard ,le pâton doit avoir poussé et la farine craquelé.L'éponge est prête 

INGREDIENTS POUR LA BRIOCHE

L'éponge précédemment préparée
100 gr de sucre
1/2 cuil.à café de sel
4 oeufs battus
200g de farine (on ajuste au besoin)
170g de beurre à température ambiante


PREPARATION
Versez le sucre, le sel, les oeufs battus et 180g de farine sur l'éponge.
Lancez le programme pâte sans la levée.
Pétrir au moins 20 à 25 minutes.
Si le pâton est collant ajustez avec un peu de farine.
Incorporez peu à peu le beurre.
Pétrir jusqu'à obtention d'un pâton bien lisse
Farinez légèrement un saladier et faites lever à température ambiante
pendant 2h à 2h30 à l'abri des courants d'air 
le pâton double de volume, pas plus.
Façonnez ensuite votre brioche selon votre envie et faites lever de nouveau 
40 minutes

Préchauffez le four à 180°
Badigeonnez de jaune d'oeuf et enfournez la brioche

pour 40 à 50  minutes
si vous optez pour une cuisson en moule

ou 35 minutes pour une cuisson
sans moule.

 je dois vous dire que, pour ma part, je fais tout au robot ménager (Kitchenaid) et je ne passe pas par une machine à pain! à vous de voir.De toutes manières, elle est super bonne.

Et si vous en avez trop (comme nous , avec Pépé) le lendemain, vous faites du "pain perdu" avec!

C'est trop extra!

11.11.11-a-11h-009.jpgJe vous fais de gros bisous!

mémé

Repost 0
Published by mounic - dans cuisine
commenter cet article
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 21:48

Vite, un petit mot...Ma copine Rose cherchant comment faire refleurir ses orchidées, je lui propose, en image, ma solution! Comme les miennes mettent trop de temps a refaire des fleurs, aujourd'hui, je me suis decidée! J'ai acheté....une fleur en soie! Et hop! le tour est joué! Pendant ce temps, la "vraie" fleur aura le temps d'arriver!

9.11.11-002.jpgJe l'ai "piquée" dans la terre de ma plante!Pas mal, non?Et puis,pour me consoler du mauvais temps, et me "réchauffer " le coeur, j'ai confectionné une belle brioche!

Demain matin pépé va se régaler! Et moi aussi...

9.11.11-006.jpg

Ce qui serait bien, c'est que le soleil revienne en même temps; espérons...

Voilà! c'était mon petit mot du soir!

gros bisous!

mémé.

Repost 0
8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 17:24

 

Au jeu du yoyo, l'Issole est la plus forte!Un jour en bas , trois jours en haut!

Et je redescends , et je remonte, et j'inonde et je laisse toute ma boue!

Une rivière c'est capricieux,et beaucoup de "jeunes" ne connaissent pas encore bien ses folies....

J'en veux pour preuve les poules, installées dans une cabane "au fond d'un jardin", qui ont été sauvées in extrèmis par leur propriétaire...Ou les voitures, envahies par l'eau, car abandonnées sur les parkings...

balade-019.jpgle lavoir de la Rouquette, en "temps normal", et le même, les jours d'inondation:

la-pluie-6.11.11-002.jpgon ne voit plus que la toiture!

Mais ce n'est pas d'aujourd'hui!

la-rouquette-1956.jpgvoilà encore le lavoir, sous la flotte,dans les années 50...

Quand on pense que certains villageois, à l'époque où fut creusée la "seconde rivière",pour éviter que le quartier "bas" du village ne s'inonde, accusaient le maire ,Louis Magne, de souffrir de la "folie des grandeurs"!!!!

Je dis qu'il a plutôt été un visionnaire, et qu'il a ainsi évité bien des dégâts aux futures générations!

inondations-3011-320.JPGvoici ce que le "bras neuf" de l'Issole évacue....

Même si les terrains sont pleins, le village ne craint pas la crue.

la-pluie-6.11.11-005.jpgDes bruits fous courent sur la toile....

On annonce ce soir des ruptures de barrages, et de retenues.

Le Préfet dément par fax dans chaque mairie....

Mais, par précaution, à Brignoles, au Luc, et même vers la côte, beaucoup d'écoles et d'établissements ont été évacués cet après midi...

la-pluie-5.11.11-007.jpgLe barrage, qui  sur cette image d'hier soir était "hors eau", disparait à nouveau ce soir  sous les flots....

Vivement le retour du soleil....

De gros bisous.

Mémé qui commence à rouiller..

Repost 0
Published by mounic - dans mon village
commenter cet article