Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Mémé Mounic
  • Le blog de Mémé Mounic
  • : la vie d'une mémé de Provence...
  • Contact

Recherche

4 novembre 2011 5 04 /11 /novembre /2011 11:07

Il pleut...Des cordes!
Alors je farfouille dans mes "ravans", je trie, j'essaie de ranger....
Et je trouve de vieilles images, qui montrent combien, il y a quelques années, l'amitié et la solidarité n'étaient pas de vains mots chez les gens de la terre...

chez momon 003

Mélina, dans sa melonière....la maman de
notre ami Momon.

Il est parti depuis ensemencer le jardin des étoiles..

Il plantait chaque année des pommes de terre...pour un régiment!
Je lui disais, chaque année-"tu plantes quoi comme variété?"
Et il répondait, invariablement -"des Mona Lisa"....
J'imaginais alors la Joconde en pomme de terre, et ça me faisait "sourire"....Un bonheur simple,comme je les aime.
Mais après les avoir plantées, il fallait les biner, les butter , pulvériser le décis contre les doryphores ,les arroser (un peu) et puis enfin les récolter....

 

Ce jour là, les amis étaient appelés en renfort!

chez-momon-004.jpg

 

Ici Taty et Martial,

et ci dessous, Milou:

chez-momon.jpg

 

Parce que si une seule pomme de terre en produit dix, et que vous avez semé 200 kilogs, faites le calcul!
Bien sûr, tout le monde était bénévole!

chez-momon-002.jpg
Vers les 9 heures, on sortait la charcut', le rouge ou le rosé, le pain....
Pour ne pas avoir ensuite la tête qui tourne, Momon disait "50-50"! c'est à dire, dans le verre,moitié eau,moitié vin.....




Certains ne l'écoutaient pas!

 

Milou, Taty,Momon, Didier, Claude, Martial, Pépé Mile et mon frère..Cinq minutes d'arrêt pour la pause photo....


C'était il y a plus de vingt ans, déjà..

Quelle belle équipe, d'une époque révolue....


Gros bisous tout le monde

de mémé qui attend le soleil....

Partager cet article

Repost 0

commentaires

lasserre 07/11/2011 14:12


ce sont de belles images,tu dois avoir des trésors cachés.j'ai des nouvelles sur les inondations,chez nous aussi il pleut,on est en vigilance orange.l'ariege et la garonne commencent à sortir de
leur lit.comment faire.patienter...de gros bisous.


icioula08 07/11/2011 12:49


Ma chére Mounic, comme nous pensons à vous ! quelle tristesse ces inondations, j'espére que ce vilain temps va se calmer, ici ça peut aller,mais nous sommes de tout coeur avec vous ,meilleur santé
pour vous deux ton pépé, il est très riche ton billet,de beaux sentiments et clichés,merci pour cette joie page ,tis bos ma belle provençal, icioula08


Rosedesneiges 07/11/2011 12:14


nous pensons à vous ,et ton frère était inquiet hier c'est pour celà *que je t'ai bigophoné.quelle tristesse ces inondations ma copine qui est à Cabasse n'a pas pu aller aux courses la route était
barrée.Frictionnez vous mutuellement avec pépé ,c'est moi qui lui demande.
allez gardes le moral ici il fait un grand soleil
gros poutous
rosita


Soledad 06/11/2011 22:43


Bonsoir Mémé sous la pluie, tu ranges des photos, comma cela m'étonne ! Je t'aurais bien cru aux fourneaux à faire des pâtisseries en consolation. C'est insensé tout ce que vous vous prenez sur la
tête dans ton coin et par chez Dianou, qu'avez-vous donc fait au Bon Dieu pour qu'il vous envoie ainsi ce déluge ??? Ici, nous sommes épargnés, tu vois que chez les mécréants il ne fait pas le
méchant (lol). Le champ de patates devait être géant pour y cultiver autant de ce légume qui devait nourrir presque tout le village. Mona Lisa, c'est vrai que c'était un charmant nom pour une pomme
de terre, avait-elle les mêmes yeux ? Et vous utilisiez alors le décis ? Moi, je continue de m'en servir mais il paraît qu'il est beaucou plus dilué qu'avant. Les doryphores, quand on n'en a pas
trop, on les écrase un à un malgré que je n'aime pas cette opération, du moins celle de les attraper dans la main. Tu nous présentes une charmante équipe toute joyeuse de se restaurer autour des
bouteilles et de la charcut'. Ici, chez ma fille nous avons commencé la chasse aux mites alimentaires qui se sont "invitées" dans son buffet de cuisine sans demander la permission. Elle est obligée
de jeter pas mal de paquets de farine ou légumes secs, ça se fourre partout. On a nettoyé les planches, tout lavé la vaisselle. Elle a mis un piège où quelques-unes viennent s'y coller les ailes,
bien fait pour elles. J'espère qu'elles vont toutes dégager car je crois qu'elle serait capable de jeter le buffet par la fenêtre. En attendant, je te souhaite une bonne nuit en espérant que vous
aurez moins d'eau que ce que j'ai vu à la météo. J'espère que vous n'avez pas de dégâts. Gros bisous de Solé


biker06 06/11/2011 13:17


hello mémé
apres avoir vu les images de TF1 sur Brignoles , je suis un peu inquiet pour chez toi. Est ce que tout va bien ?
bisous
pat


Marylou 06/11/2011 13:07


Ma pauvre mémé ça bardé ici pas de gros dégâts mais des nuits difficiles. Je pnse que chez toi ça barde aussi. Quelles sont belles tes photos ! Que de souvenirs sur ce papier jauni. gros bisous ma
mémé préférée Marylou


isdael 06/11/2011 09:28


J'avais raté la pissaladiére voila ,cela m'a bien mis l'eau à la bouche cela change de celle qui tombe depuis trois jours!!!!!!!!! heureusement trés finement , quand j'ai vu à la télé ce qu'il
tombait chez mon fils à Montpellier ,j'étais espantée et anxieuse mais il m'a rassurée ouf !!!!!! enfin il en fallait pour les jardins , je vois que tes photos noir et balnc ne vont pas me
contredire ; beaux souvenirs en tout cas je te fais des poutous mouillés


julia.kitchen 05/11/2011 11:48


Tout ça ne nous rajeunis pas, quand j'y pense la solidarité était là comme tu le dis, maintenant tes voisins t'ignorent. Quel siècle nous vivons ????


Ramu 05/11/2011 11:06


Dommage qu'on a plus gardé cette solidarité,c'était le bon temps!bacioni sotto la pioggia!


dianou 05/11/2011 08:58


bonjour mémé, tu ass raison mais ça existe encore tu sais, en premier merci pour ton mail je l'ai renvoyé a pein de copines ta fausse soeur y compris! ensuite hier le poteau téléphone nous est
tombé sur le toit heureusement les voisins sont venus donner un coup de main entre deux aveses , deux soir sans télé coupure courant et internet plus tel , le toit dégagé trois grandes plaque a
changer et j'ai du couper la moitié de ma glycine gros coeur ta dianette , la véranda fui les celliers aussi on voit le niveau de la rivière au bout du jardin gonfler gonfler avec les agriculteur
on surveille cape de pluie et bottes obligatoires on a jamais vu ça mémé, pire qu'en haiti ! bisous ma douce, dianou