Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Mémé Mounic
  • Le blog de Mémé Mounic
  • : la vie d'une mémé de Provence...
  • Contact

Recherche

27 mars 2017 1 27 /03 /mars /2017 10:10

Après la pluie, le soleil ...et le vent sont revenus.

C'est pas encore ça pour les bains de mer, mais on avance!

Comme l'heure. Quelle caguade ce changement d'heure!

Je pense aux bergers, aux gens qui ont des animaux a "gouverner" comme disait mon vieux papa, quand il se levait, chaque matin de sa vie de paysan, à quatre heures pour gouverner le cheval, à l'étable...

Il fallait le temps, pour que Bijou mange... et digère avant de partir aux champs.

Maintenant, alors que tout nous facilite la vie (!) on n'a plus le temps de rien.

Tout le monde court, vite, vite, gagnons du temps.

La vieillesse m'apporte la sagesse (il était TEMPS !) je ne cours plus.

De mauvaises langues diront: "mémé, tu as assez couru"....

j'essaie de relativiser et de donner ...de mon temps aux autres. 

Sans regretter le temps d'avant, je garde une certaine nostalgie de cette époque bénie.

En feuilletant mes vieux albums, je retrouve de belles images du temps passé...

Ici, mon cousin Elie Imbert, son papa Fernand et Emile Portal, le camionneur. Ils partaient à la chasse....

PETIT BONJOUR...COMME UN LUNDI MATIN, QUOI !

Et puis les jeunes filles des années 40....

A gauche Suzanne Rochat, puis ma tante Yvonne, l'une des soeurs Durand, et Denise Gerfroy...

 

PETIT BONJOUR...COMME UN LUNDI MATIN, QUOI !

Dans mes Boyers, deux figures de ma jeunesse: Titine Camail (que nous appelions "la grosse Titine, alors qu'elle ne l'était pas!) et son époux François, dit "Choi". Je ne l'aimais guère, car il avait comme ces jeunes d'aujourd'hui qui crachent tout le temps....

Elle, oui. Elle m'avait brodé de façon magnifique les draps de mon trousseau...

Bé oui! à l'époque on faisait un trousseau aux jeunes filles en âge de se marier...

Elle date mémé, qué?

PETIT BONJOUR...COMME UN LUNDI MATIN, QUOI !

Et pour finir, une image d'un journal de l'époque où tout le village se réunissait sur la place les jours de St Bernard ,pour manger l'aïoli...

A gauche ,mon frère et Hélène, puis ma chère Lu, qui est partie voir les étoiles, à ses côtés, son époux, Jo Bianco.

 Tout sourire ,devant, c'est pépé, et puis Denise,Gisou, Philou, Elise, Pierre, Jeanine...On distingue, debout, Sauveur Cay..

On était esquichés comme des sardines, mais on rigolait bien.

PETIT BONJOUR...COMME UN LUNDI MATIN, QUOI !

Ce beau temps est fini. 

Que Dieu nous donne encore un peu de bon temps, avant qu'il soit temps...

Ma mémé chérie aurait dit "ei Lou temps"...

J'ai le temps....

Une bise, et  bessaï, a deman....

Partager cet article

Repost 0
Published by mounic - dans souvenirs
commenter cet article

commentaires

Liliane 27/03/2017 23:30

J'adore ces photos anciennes même si je ne connais personne sauf Pépé ! Je sens de la nostalgie dans ton article... Bonne soirée, gros bisous ma Mémé.

COLOMBA 27/03/2017 18:38

Bonjour ma mémé Mounico, toujours un plaisir de te lire tu sais..Bien sûr que tu as encore le temps pour tout..Tes souvenirs te font du bien, ils sont là, pour te porter un peu de douceur dans ta vie..Comme disent les personnes d'un âge certain, "c'était le bon temps"..et puis en même temps, tu nous fait ce partage avec tellement de bonne humeur, et ton accent..Dieu que c'est plaisant..
J'ai connu pas mal la campagne, puisque j'y allais chaque été, garder les vaches et aider nos petits vieux..c'était mes vacances..et tu me vois sous un tilleul à lire mes Gros Lisette et Fillette, que maman m'achetait, celui de toute l'année..Il y avait des tas de choses à faire et à lire..Mon mari il y a quelques années sur une brocante, m'en a trouvé un !!!! le bonheur..je ne m'ennuyais jamais..et le soir mon grand père avait une corne il soufflait dedans,, pour me dire de rentrer, avec mes jolies mounettes et mon chien Kiki..comme toi, j'aimais cette vie, cette terre et mes grands'parents, surtout mon pépé Fredéric, qui me nommait "mon petit Fusil"... Quand j'arrivais de Bordeaux par le train, un taxi et hop on arrivait chez pépé..et il était tout le temps au milieu du pré, pour nous voir arriver..le bisou de pépé, formidable, il avait de grandes moustaches..une casquette, un costume de velours, et il pleurait doucement..et quand je partais idem..ma grand mère Valentine, n'était pas démonstrative..elle aimait les garçons ! elle en a eu deux..mais moi, elle n'a jamais eu un petit geste affectueux ..elle n'était pas méchante, mais c'est mon frère ainé qui avait toute son attention..Je ne lui en ai jamais voulu, c'était ainsi..et puis et puis ils sont partis eux aussi, comme nos parents, et la roue tourne, je le sais bien..Il y a ses petits souvenirs quelque part dans ma tête, de ma grand mère Valentine, de bonnes odeurs de soupe, faite au feu de bois, de civet avec du chocolat..c'était super!.. Un jour ce sera notre tour..et voilà la vie, il faut bien la vivre, tant qu'on le peut..et après, on verra bien..si il y a un ailleurs..Nous avons bien le temps..si Dieu le veut....Bisous ma douce mémé, passe une douce soirée..

mounic 27/03/2017 20:17

merci ma belle Colombe! tu vois la chance que nous avons eu. de vivre ça? Merci de ton beau récit, à toi aussi! Je le vois sans le connaitre ton grand père Frédéric! je t'embrasse de tout coeur. mémé

biker06 27/03/2017 17:32

A Nice aujourd'hui s'était un temps de mois de Mai ...et sans vent !
Bonne semaine
bizz
Pat

mamily 27/03/2017 13:29

Comme j'ai du plaisir à vous lire sur les souvenirs du temps jadis, ces photos qui font revivre les personnes parties trop tôt. Je suis née à Paris (1942) et je n'ai pas de souvenirs vivants comme les vôtres. Merci de nous les faire partager. Prenez soin de vous, je vous bise.

mounic 27/03/2017 13:42

merci mamily...Il est vrai que les souvenirs des gens de la campagne sont différents de ceux des gens des villes! gros bisous

Nathalie 27/03/2017 13:05

Moi votre langage fleuri, tout parsemé de mots de mon enfance (ei lou temps, bessaï, a deman, ....), m'enchante invariablement.
Vous ne le savez peut-être pas mais vous nous faites du bien. Prenez soin de vous.

mounic 27/03/2017 13:41

merci Nathalie! bisous aussi!