Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Mémé Mounic
  • Le blog de Mémé Mounic
  • : la vie d'une mémé de Provence...
  • Contact

Recherche

1 février 2017 3 01 /02 /février /2017 10:14

Aujourd'hui, et sans lui demander la permission, je pique un joli poème à Michel Mitran.

Merci dit mémé

Arriver au milieu de sa vie comme au milieu du gué.
Hésiter. Se retourner ou continuer ?
T'as pied ou t'as pas pied ?
Si tu t'arrêtes t'es mort. Si tu continues tu meurs.
Alors continue ! Tu vois bien que c'n'est pas l'heure.


Remonte ta montre et montre leur !
Repars ! Le temps lui ne s'arrête pas.
il court, il passe, il marche au pas mais il ne s'arrête pas.
Quoiqu'il arrive il t'accompagne de naissance à trépas.


Avale les secondes, mange les heures, dévore les jours.
Ca ne change rien que tu sois contre ou pour.
Te faut juste du monde et de l'amour autour.
Et comme disait Mark T.
Celui où tu es né et celui ou tu comprends pourquoi,

sont les deux jours les plus importants de ta vie.

LA  MITA  DOU  CAMIN .....

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mimi 05/02/2017 11:34

un poeme plein de verite il toujours aller de van soi meme dans douleur pour moi c'est le 5 7 48 dans les bras de ma maman bise a vous

Martine 02/02/2017 13:11

Bonjour! ce poème donne bien à réfléchir... Je ne sais à combien je suis de l'autre rive, mieux vaut ne pas savoir et profiter de chaque instant. Biz! Bon a-m!

virjaja 02/02/2017 12:54

un beau poème, très vrai. gros bisous Mounic. cathy

Nono 01/02/2017 19:09

Bien beau !!! Je crois que ce sont les heures et les secondes qui nous dévorent . C'est de Michel Mitran ou il a pioché quelque part ? En ce qui me concerne c'est plutôt les trois quart dou camin

Liliane 01/02/2017 17:34

C'est vraiment joli ! Une page un peu philosophique... Merci ma Mémé, j'aimerais bien refaire le chemin à l'envers... Gros bisous. J'espère que tout va bien chez toi.

jupiter 01/02/2017 13:24

Au milieu du gué je rebrousse chemin, et je retourne dans les années 70 direct. maintenant de l'autre coté du gué il y a la boue des politicard avide de nos sous, ils m'écoeurent tous.
Le poême est joli rassures toi
Bisous

Biche

capitaineecho 01/02/2017 13:23

Oh il est superbe ce poème!merci de me l'avoir fait découvrir!
Bisous

irene 01/02/2017 12:14

Joli!!!!!!!!! je peux partager ce poeme sur mon mur ???? Merci

Mounic 01/02/2017 17:12

En citant le nom de l'auteur, Michel Mitran, pourquoi pas?

pascalou59 01/02/2017 11:34

bonjour mémé et-bonne journée il fait moi froid bonne et bon mercredi a plus dete lire gros bisous avec mon amitié pascalou59

Irène 01/02/2017 17:32

Merci