Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Mémé Mounic
  • Le blog de Mémé Mounic
  • : la vie d'une mémé de Provence...
  • Contact

Recherche

17 août 2016 3 17 /08 /août /2016 11:30

En espérant que vous ne serez pas en train de manger quand vous lirez mes "caguades", qui, pour une fois, portent bien leur nom, je viens vous montrer jusqu'où va l'incivisme des gens, à l'heure d'aujourd'hui...

Depuis ma plus tendre enfance, j'ai toujours vu mes parents respecter la vie et la liberté des autres.

Chez nous, pas de portail, pas de grillages, pas de barrière...Celui qui veut passer passe, et puis voilà... Il mange un raisin ? la belle affaire ! Quatre figues? allez y, on ne les mangera pas toutes! Des cerises ? é bé vaï, les agaces en auront un peu moins...

Les paysans (de mon temps) étaient philosophes. C'était bien.

Respectant ces principes inculqués par nos anciens, quand je suis "partie" du village pour bâtir notre maison dans la colline, je n'ai rien clôturé. Pas de panneau "propriété privée" pas de portail, pas de chaines...J'ai même installé une conque de pierre et une fontaine , au bord du chemin, près de la route, si, des fois, quelqu'un avait soif ! Et elle sert, croyez moi! des marcheurs et des cyclistes viennent s'y désaltérer...

Parfois, des personnes garent leur voiture et vont promener dans les bois...

La terre est à tout le monde...

Mais là, en fin de semaine passée, j'ai vu que le vieil adage "faï de  bén à Bertrand, ti va rendra en caguant" était plus que jamais d'actualité...

Le matin, nous descendons au pain en voiture. Il y a tout de même un km et les jambes de pépé sont un peu "flagadas" en ce moment...

En arrivant à la route, au bout du chemin,je vois un tas de papiers derrière la haie de cyprès.

Alors on stoppe la voiture, je descend, et voilà le spectacle....

L'INCIVISME….
L'INCIVISME….

J'en suis sur "le cul" ( façon de parler!)  ...

Il me monte une haine qui me fait dire un chapelet de gros mots...

La pourriture humaine ....

Sale c.n ...

je vous passe le reste!

Alors, je dis à pépé:- reste là, je remonte chercher une pelle et un balai...

Quand je redescend, pépé s'est extirpé de la voiture et m'enlève le balai des mains: -Laisse! je vais le faire! tu ne vas pas ramasser ça, tout de même"...

Et il va jeter le tout  dans un container des poubelles qui sont à deux mètres, dans le chemin, au bord de la route.

En le regardant, je me dis que les hommes "d'avant" ont plus de classe et de savoir vivre que ces merdes de maintenant capables de venir déféquer dans un jardin!

 

L'INCIVISME….

Pépé est allé se laver les mains à la conque, et m'a dit, sans sourire:

- bé pétard! il ne doit pas payer le papier , celui là "....

 

Et alors, on en a bien rit  !!!!

Ceci dit, et ma colère étant retombée, pour finir cette discussion scatologique, je pense tout de même que si un jour, par malheur, j'en agante un qui vient poser culotte chez moi, il passera un mauvais quart d'heure!

Peut être que je la lui fait manger...

Bon appétit, caguèr disaient les vieux Provençaux!

 

A si réveire, qué?

 

mémé

Partager cet article

Repost 0
Published by mounic
commenter cet article

commentaires

jupiter 18/08/2016 08:33

oui qui est loin le temps des portes ouvertes et des sans portail. Je ne peux pa

Liliane 17/08/2016 22:41

Il avait beaucoup mangé celui là !!! Pauvre Pépé... Se plier au-dessus de la merde, par cette chaleur en plus... J'ai lu Colomba, je pense que ce dépositaire était un grand artiste !!!
Bonne soirée ma Mémé. Gros bisous.

capitaineecho 17/08/2016 19:07

tu peux prendre ,j'ai autorisé!

COLOMBA 17/08/2016 18:00

et, si par aventure abondant est l'extrait
de celle que vous aimez, vous ferez le portrait ..

Je n'avais pas fini, c'est parti tout seul...

Surprenant TOTOR !..
Il y a d'autres variantes de ce texte .. WOWO!... qu'elle surprise!

Alfred de Musset écrivit ceci!
"Vous qui venez ici, dans une humble posture, de vos flancs alourdis, Déposer un fardeau, Veuillez, quand vous aurez soulagé la nature, Et déposé dans l'urne un modeste cadeau,
épancher de l'amphore un courant d'onde pure, Et, sur l'autel fumant, poser en chapiteau, Ce couvercle, arrondi, dans l'austère jointure, Aux parfums indiscrets doit servir de tombeau..."
J'espère ne choquer personne..
c'est très bien dit et écrit, et moi cela m'a bien amusée..qu'en pense tu mon amie..
Bisous à toi et à pépé..
Bonne journée..et soirée surtout vu l'heure!

COLOMBA 17/08/2016 17:44

En effet, c'est vraiment minable à voir.. Pauvre pépé, et toi aussi, avoir cela au fond de son jardin!..Vraiment, je comprends ta colère.. Ce sont des porcs..
Bien en lisant cela il m'est revenu un poème de Victor Hugo alors je vais vous le faire partager..pardon, mais c'est tellement surprenant venant de lui..alors j'y vais :
ODE A LA MERDE

Lorsque après un repas l'estomac vous tiraille,
Que tout au fond de vous la merde travaille,
Qu'il est doux de penser que bientôt, pas très loin
Vous courrez prestement pour chier dans un coin,
Qu'on est bien accroupi, les coudes sur les cuisses,
Tandis qu'environné d'une troupe de Suisses,
On exhibe au grand air l'hémisphère dodu,
Qui cache encore aux yeux le chefd'oeuvre attendu
Ami! Il est dit-on un art en toute chose
Aussi bien à chier qu'à cultiver les roses..
Or donc pour opérer avec discernement
Lorsque l'oeuvre est parfaite, écrasez l'accessoire
Tss!Tss! pas de papier, si vous voulez m'en croire,
Laissez aux constipés c e procédé piteux,
Que le bout de l'index, seul, fasse cet office
Quand il aura touché 3 fois votre orifice
Qui vient de s'entrouvrir comme une tendre fleur,
Il teindra votre doigt d'une étrange couleur
Ami, si vous voulez encore goûter des charmes,
sur la blanche muraille, esquissez quelques larmes..
et , si par a

mame annie 17/08/2016 15:44

https://youtu.be/kJ3Tq1R_xzM

le chaud lapin, ce n'est pas pierre Richaard mais Bernard Menez

capitaineecho 17/08/2016 15:05

Eh bien chez moi c'est clôt et pour les chiens mais surtout ce genre d'icivilites y compris des poubelles de couche-culottes ...........Il y en a qui viennent mm faire pipi sur mes portails!
Bisous

kahouette69 17/08/2016 15:00

Quelle bande de salopards, n'ayons pas peur des mots ! C'est d'un irrespect total mais c'est l'époque des gens foutre....hélas.
Espérons que cela ne se reproduira pas....pauvre Pépé, il a dû bisquer de ramasser ces horreurs.
Bisous Mémé, allez, va respirer le parfum de tes fleurs du jardin et oublie cet épisode, tu sais bien que la bêtise humaine n'a pas de limite. :))

Gros bisous et bonne journée :))

mame annie 17/08/2016 14:46

il n'y a pas de mot, c'est scandaleux, on aura tout vu dans ce bas monde !


mais je ris quand meme, ca me rappelle un film avec Pierre Richard ou il va faire se besoins dans la nature et des enfants un peu taquins se cachent et lui posent une pelle juste sous son fessier et enlève le caca juste avant qu'il ne se relève, je vous laisse imaginer la tete qu'il fait quand il ne voit rien sous lui, hihihi (c'était juste une parenthèse, je ne me rappelle plus le nom du film !)
bonne journée

nicole richerd 17/08/2016 14:00

scandale !!!! voilà le mot !!!! mais est-il trop fort ??? oh , que non , que non !! je suis horrifiée , de voir que des gens de votre âge , soient obligés de ramasser tout ça , je connais votre terrain et vraiment , c'est une honte , je suis allée , avec le club renaissance en Italie et vous y étiez , je vous admire beaucoup et je vous envoie tout plein de mercis pour me faire rire , pleurer ( avec vos si jolis poèmes ) et je vous fais une grosse bise et à pépé aussi , bien sûr !! Nicole

mounic 17/08/2016 15:58

bisous! c'est très gentil, merci Nicole!