Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Mémé Mounic
  • Le blog de Mémé Mounic
  • : la vie d'une mémé de Provence...
  • Contact

Recherche

9 novembre 2014 7 09 /11 /novembre /2014 15:20

 

Pour René, voici la recette de:

 

 

La bouillabaisse au Cabanon

 

 

 

Pour faire une bonne bouillabaisse, (air connu)…il faut avoir..du bon poisson !

 

Donc, partir aux aurores, du côté de Hyères, Le Lavandou, avoir réservé le « peï »par téléphone à un bon collègue marin pêcheur, prendre ce poisson,

le nettoyer à l’eau de mer (très important !) te faire photographier par les touristes lève tôt qui se demandent ce que tu fabriques, les pantalons remontés au dessus des genoux, les pieds dans l’eau, à 8h du matin, et

ramener ta « pêche » dans une glacière, à la maison.Bon, là, c'était au cabanon...

 

la bouillabaisse , deuxième édition!

C’était la première étape !

Après, tu allumes ton feu. Normalement c’est dans un gros bidon, coupé en deux, qu’on brûle des morceaux de pin, mais là, vu la sècheresse, on a pris un trépied et le gaz !Le cabanon, il est en pleine couale, pas sur la place de l’église ! Alors mèfi!

Puis, très important, tu fabriques un « fond ».C’est à dire que tu frottes d’ail ta marmite en fonte (pas celle de la bouillabaisse !)Tu y mets a chauffer ½ verre d’huile d’olive (de la bonne ! mais ça c’est facile, le cabanon est entouré d’une cinquantaine d’oliviers, et que c’est moi le couillon qui ramasse les olives !)Tu y mets un oignon haché, les poissons « amochés » que t’a donné le pêcheur exprès pour ça, un litre et demi d’eau, deux petites boîtes de concentré de tomates (ou de ton coulis maison) sel poivre quatre petites boites de safran.

Tu fais cuire demi heure et tu passes à la moulinette (chinois)…attention les épines !

la bouillabaisse , deuxième édition!

Au moment de faire ta bouillabaisse, tu prends une grosse marmite où tu mets un verre d’huile d’olive, deux gros oignons hâchés grossièrement, une dizaine de gousses d’ail épluchées mais entières,tu fais un peu revenir, tu mets des seiches et des favouilles*, qui deviennent rouges comme des gratte-culs, du fenouil en branches, un « péssu » de peau d’orange sèche, du thym, du laurier, sel, poivre,là tu mets ton fond, que tu as confectionné dans la marmite en fonte.

 

Puis, tu mets les pommes de terres épluchées et coupées en grosses tranches épaisses.(environ 2 par personne)Tu couvres d’eau. Et tu rajoutes encore 4 petits pots de safran.Tu attends que ça bouille, puis tu baisses un peu ton feu et laisse cuire tes patates une dizaine de minutes.

la bouillabaisse , deuxième édition!

Surveille ! Parce que tu es pas en train de préparer une purée !

Après tu mets ton poisson !

Les gros en premier :les baudroies, le congre…Tu laisses un peu remonter la chaleur, quelques minutes et hop tu mets les Saint-Pierre, les rascasses, les galinettes, etc… enfin les plus tendres.

Là , il faut entre 7 et dix minutes.La messe est dite !

 

 

Après tu sais comme il faut faire : tu mets dans les assiettes creuses tes tranches de pain grillé tartinées de rouille, avec du fromage de gruyère râpé dessus et tu verses le bouillon, après avoir retiré les poissons et les pommes de terre, rangés dans le plat de service, qu’on déguste après avec le restant de rouille…

Nous, c’est comme ça qu’on la fait….

 

L’important, je me répète….c’est la fraîcheur du poisson ! C’est vrai que la soupe de « roche » est meilleure que celle de « chalut », mais au final, c’est avec le poisson qui bouge encore qu’on fait la « vraie » bouillabaisse !

 

Je viens de te décrire le travail des femmes….

Les hommes, tu t’en doutes bien, tout ça leur ayant donné soif, se sont assis sous les pins, pour de désaltérer avec un bon pastis…Les pauvres, avec cette chaleur, ils sont à plaindre…

La preuve, c’est qu’ils sont si fatigués, qu’après le repas, ils iront faire la sieste sous un pin, pendant que les dames feront la vaisselle…

Mais bon, là je m’arrête, parce que sinon, j’en ai pour trois jours !

 
la bouillabaisse , deuxième édition!

Voilà....C'est ce que j'avais envoyé ,il y a plus de six ans , à mon ami Jupiter , de la Cachina..après avoir dégusté la "bouille " ...à Besse,  (!) au cabanon de ma petite et de mon beau fils...

Heureusement qu'il est là Jupi ! sinon, je ne savais plus où c'était, dans  mes ...oubliettes!

 

Bisous

mémé

Partager cet article

Repost 0
Published by mounic
commenter cet article

commentaires

Mamet83 10/11/2014 09:45

Que de souvenirs de cabanon aux Goudes !!!!!!!! il frétillait là le poisson !!!! j'avais de 13 à 18 ans et tous les étés c'était pêche et bouillabaisse en veux - tu en voilà ! Chez Michel aussi d'excellents souvenirs, avec ses supions à l'ail et au persil en attendant la bouillabaisse. Merci Mémé pour ce qui ressemble plus à un conte qu'à une recette ! Bisous

dany ceret 10/11/2014 09:15

Bon je me suis permise de la recopier aussi .Bon le week-end trop vite passé snifff la routine va reprendre bisous

Bon lundi

icioula08 voyage 10/11/2014 00:47

Purée que ça doit être bon, tu me fais rêver, saliver , on a pas idée à une heure pareille !
Merci Monique , c'est extra
tis bos ma grande

Liliane 09/11/2014 22:54

Que de souvenirs... Comme je le disais à Jupi, ma dernière bouillabaisse je l'ai mangée à Marseille "Chez Michel" ! Extraordinaire ! Je n'étais pas mariée, c'était avec ma tata... Mais quand on est deux... Impossible à faire... C'est pour un banquet ! Quand tu iras au cabanon, tu m'invites et j'apporte tous les desserts !!!
Merci ma Mémé. Gros bisous. Belle soirée.

Maïté 33 09/11/2014 20:50

Oh! Mounic, quel talent de cuisinière, mais aussi de conteuse, j'adore !!!! Amitiés

Ramu 09/11/2014 20:48

Uauuu c'est pas difficile.Je note ,Baci baci baci et à Pépé aussi.

baron monique dit molo 09/11/2014 19:51

fan de chichoune manquait plus que le soleil ,le mistral , les cigales et les odeurs!!!!! faut dire que la bouillabaisse en vendée ça le fait pas il faut le sud !! ton sud!!! celui sans manières , celui ou l'assent chante celui des marchés le vrai pas l'autre des people , des snobs !!merci pour tes petits voyages que tu nous offre

titanique 09/11/2014 18:37

Mouni, tu est arrivé à me donner faim, il va falloir que je fasse ce plat quand j'aurais du monde, j'adore le poisson et chez nous dans le 56 il est frais !!
bises et merci pour le conseil !!

RIMA16 09/11/2014 18:22

bonsoir ,je n'ai jamais mangé de bouillabaisse,toute prête, comme montrée sur tes photos,j'y goutterais .
bien.c'est sûr qu'il faut du poisson frais...bonne soirée,fait bon près de la cheminée.bises.

Joëlle 09/11/2014 18:08

Tu me fais trop envie avec ta bouillabaisse.
Pas d'eau de mer chez nous, pas de poisson de roche, mais nous avons tout de même un excellent poissonnier. Seulement comme une denrée rare la bouillabaisse en Haute-Savoie, difficile de trouver les poissons qu'il convient. Dommage, j'aime trop !!!