Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Mémé Mounic
  • Le blog de Mémé Mounic
  • : la vie d'une mémé de Provence...
  • Contact

Recherche

3 avril 2014 4 03 /04 /avril /2014 16:55

Connaissez-vous cette chanson, d'une autre époque, que nous "déclamait" Fernandel?

Elle s'appelle :le cul du berger....

 

 

Y a qu’une loi sur cette terre,

On reçoit tout à l’arrivée

Et nos richesses et nos misères,

Dès le départ les jeux sont faits

Mais le cerveau de l’homme avance

Beaucoup plus vite que ses pieds

Et bien souvent prend de l’avance

Sur le vrai type qu’il est en fait.

 

On a beau dire, on a beau faire,

Mille chansons, mille refrains

Faut laisser dire et laisser faire mais…

Le cul du berger sentira toujours le thym !

 

Moi j’en ai connu des sévères,

C’était pourtant des types gentils

Ils n’avaient que les pieds sur terre,

La tête était déjà partie

Des Don Quichotte aux pieds de verre,

Des généraux d’exposition

Qui changeaient l’ordre de la terre,

Rien qu’en faisant leur digestion.

 

On a beau dire, on a beau faire,

Mille chansons, mille refrains

Faut laisser dire et laisser faire mais…

Le cul du berger sentira toujours le thym !

 
LE CUL DU BERGER

En rentrant de Besse, de voir ma fille, ce soir, je suis passée devant la Bastide de Cabasson, et j'ai vu ce joli troupeau de fèdes...

Des chiens Patou qui les gardaient, mais de berger ,pas l'ombre!

Et je me suis surprise à fredonner cet air! 

Vous me direz, je n'ai jamais vu

(et pas du tout senti !)  les fesses d'un berger ...

(et encore moins d'une bergère! oh Seigneur !)

mais comme la chanson m'agrade et que le "tableau" était superbe, j'ai sorti mon téléphone et...clic clac! je vous en fait profiter!

LE CUL DU BERGER

Honneur soit rendu à tous les bergers que j'ai rencontré dans ma vie:

Urbain, Edouard, Auguste, Marius et les autres....

C'étaient de braves gens. Simples et bons.Qui savaient les plantes et les étoiles...

Le dernier au village ,c'est Paolo....

Le gardien des traditions...

Un bout de notre belle Provence, quoi!

 

Bisous dit mémé, qui s'en va compter les moutons!

 

Partager cet article

Repost 0
Published by mounic
commenter cet article

commentaires

wurbel 07/07/2015 15:02

Bonjour madame
mais j'ai souvent entendu cette chanson chez ma mémé étant enfant. Elle me disait que le "cul du berger" est en fait le bâton que le berger emmène partout avec lui. Un côté du bâton est plus large, ainsi il peut s'assoir dessus et il plante l'autre coté dans la terre, il peut garder ses moutons ainsi. Voilà pourquoi ce bâton sent toujours le thym !

biche 06/04/2014 05:04

je n'ai jamais senti une bergère non plus, en plus avec un patou tu approches pas
ce métier si beau mais rude disparait aussi, pauvre de nous
je ne suis pas aux s, j'ai pris un cachet qu'il ne fallait pas prendre le soir, et vlan insomnie
je suis à la 82 ème tasse de café
gros bisous
biche

Eglantine 04/04/2014 21:29

Bonsoir ma Mémé ,
Tu nous parles d'un temps comme dirait Aznavour....maintenant il n'y a plus de bergers, ni de bergères d'ailleurs en train de filer la laine.... C'est une autre époque ma pauvre dame , pas meilleure loin s'en faut. Dans notre coin on a volé 52 agneaux à un éleveur. Ce ne sera pas perdu pour tout le monde crois moi!!! Il y en a qui vont manger du gigot qui ne leur aura pas coûté à élever !!! Après les vols en tout genre maintenant on s'attaque directement au troupeau en entier...
On vit une époque formidable !!!
Bon weekend ma belle et fortes bizettes.

bruno 04/04/2014 18:10

tres joli dommage que tu ne nous ais pas mis l' air

rosedesneiges 04/04/2014 16:49

Tu me fais rire en disant que tu n'as jamais senti les fesses du berger ,pourquoi elles ont une odeur spéciale???mon rêve vivre au sommet de la montagne avec un berger mais un beau lol;;;;
Je voudrais être vieille de 6 jours de plus ,en espérant que ;;;;;;;;
bisous à tous
rosita

pascalou59 04/04/2014 12:51

bonjour un joli coin ta provence, bonne journée et bonweek-enk bisous .le mois prochain je vais passer quelque mois chez les enfant. seule cela n'est pas facile et la je sombre et je n'arrive pas vivre sans lui,tous je pense a lui et je n'arrive pas ranger ces affaire comme c'est dur de vivre sans l'amour de ma vie bisous mémé

flipperine 04/04/2014 10:53

comme ils sont beaux ces moutons, la chanson je ne la connaissais pas et par contre si ma mère avait été là elle aurait été heureuse elle aime les moutons

sailly dany 04/04/2014 07:34

Un joli tableau pour un peintre en mal d'inspiration!!!! j'aime l'odeur des bergeries, je m'y amusai enfant, PAPA avait une ferme et je me souviens de VIRGILE le berger , qui partait avec son troupeau, que de lointain souvenirs , bon vendredi , ici sous la pluie !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! brassée de bisous

NicoleBdu06 03/04/2014 23:36

Bonsoir Mounic, c'est un bel hommage que tu rends aux bergers. Je le prends pour mon pépé Pierre qui était berger dans les années 60 (du siècle dernier) avec ma mémé Finette dans notre ville du 06 (capitale du parfum)....Et oui il partait le matin tôt garder ses "bêtes", il marchait des kms pour trouver de la bonne herbe, avec son repas dans la musette : gros morceau de pain, du fromage de brebis bien sur, une poignée d'amandes ou de noix .....Pendant ce temps mémé faisait les fromages et la brousse (que nous ne trouvons plus aujourd'hui) puis cueillette du jasmin l'été le matin tres tôt jusqu'à 13 - 14h, de mi juillet à octobre, puis les olives et en mai la rose centifiola, elle s'occupait du potager également..... Elles avaient du boulot les bergères.!!!! Quand pépé rentrait le soir avec les "bêtes", sa musette pleine d'herbes sauvages, des champignons l'automne, quelques fruits selon la saison, c'était la grande cavalcade des brebis qui assoiffées arrivaient à toute allure vers l'abreuvoir, boire enfin une eau bien fraîche. (Cela m'a toujours ébloui mais j'étais toute gamine en ce temps là) Une fois rentrée, pépé passait de longues heures a les traire, afin que mémé ait du lait pour les fromages......Ensuite c'était une bonne soupe puis devant un bon feu de cheminée, il nous racontait sa journée avec beaucoup de détails, c'était un grand conteur de belles histoires, mon pépé. Il savait tout sur la météo, le soleil, le mistral, combien de jours durait ce vent de chez nous..Je me souviens toujours de son conseil : "en été, le soir lorsque le soleil se couche, si tu sors, prévois toujours une petite laine" Merci pépé, cela nous sert beaucoup.
Voila pas beaucoup de sous dans la poche, mais quelle belle et saine vie 'ils ont eu tous les deux.
Il sont partis maintenant dans les étoiles, pépé à 89 ans et mémé à 99 ans et en bonne santé.
Voila ce qu'était une journée de simples Bergers......
Bisous Mounic et merci d'avoir pris une belle photo qui m'a rappelée mon enfance.
Nicole

mounic 05/04/2014 22:10

ah! c'est pour ça! nous sommes les meilleures!!!!bisous!

NicoleBdu06 05/04/2014 20:36

Merci mémé Mounic...Je l'ai écris pour toi, sachant que tu aimerais, j'ai lu que toi aussi tu avais eu une mémé chérie. Ah ce qu'ils nous manquent...mais bon ils nous ont appris à être de bons grand parents à notre tour...Mounic nous avons le même age toutes les 2....Gros bisous de Nicole

mounic 04/04/2014 21:01

merci Nicole pour ta belle histoire. Je ne les ai pas connus, mais l'image de Pierre et de Finette m'arrive au travers de tes mots, simples et émouvants. C'est superbe ce récit rempli d'amour! merci mille fois! bisous de mémé

Solé 03/04/2014 22:34

Bonsoir Mounic, tu as bien fait de sortir ton téléphone pour prendre de si belles photos au retour de Besse (c'est pour ça que tu me disais sur ton com que je ne devais pas me "Besser" pour regarder sous la jupe des hommes -lol). Toi tu n'es jamais allé sentir le thym sous le Q du berger, ni encore moins d'une bergère, lonlère...Je ne connais pas du tout cette chanson mais j'imagine bien ce que cela peut trotter dans la tête pendant un bon moment quand ça nous prend. Donc tu appelles les moutons des "fèdes", et les agneaux, ils sont où car c'est bientôt Pâques et les pauvres vont passer aux abattoirs. Ce n'est pas pour moi, c'est une viande que je n'aime pas, tout comme le cheval. Au fait, j'ai oublié depuis un moment de te remercier pour le magnifique PPS sur Sevilla. As-tu vu comme les ex-catalans comme Valls ou Hidalgo l'ex-espagnole grimpent dans la stratosphère ??? En Espagne, ils se sentent tout émoustillés alors que nous on les attend au coin du bois. Plus de berger dans ton pré, reste que le bâton (de Justin Bridou, le bâton de berger). J'espère que ta petite va bien et que vous avez passé un bon moment ensemble. Gros bisous à tous de Solé