Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Mémé Mounic
  • Le blog de Mémé Mounic
  • : la vie d'une mémé de Provence...
  • Contact

Recherche

30 octobre 2013 3 30 /10 /octobre /2013 21:24

Suis je donc devenue si vieille pour que l'on m'aborde ainsi:

"vous êtes un peu la mémoire du village"....ça m'interpelle!

La question qui suit est:

"C'est vrai qu'il y avait une droguerie, à Flassans?"

Je réponds bêtement:

"bé voui!" , comme si c'était évident...

Mais la personne a une excuse.Elle est très jeune et n'habite au village que depuis peu de temps.

"-oui, oui! il y avait aussi , en plus, quatre épiceries, 3 boucheries, deux boulangers, un cordonnier,un tailleur, une modiste, des marchands de graines, des couturières, une mercière, quatre restaurants, des coiffeurs, des peintres, des maçons , cinq bars, des forgerons, et un menuisier qui fabriquait des meubles...et des cercueils...."

Alors oui! nous avions aussi la droguerie.

Où l'on trouvait de tout!

Des rugans "collants" pour les mouches aux boules bleues pour la lessive, des tapettes à souris (et à mouches aussi!) , de la mort aux rats, du savon de Marseille, des éponges véritables et des fausses, en acier, du "raidur" pour blanchir les joints entre les tomettes et du "rouge Pépé" pour les peindre quand elles ternissaient...

 

image du net

image du net

Je sens encore l'odeur des bonbonnes de parfum, que l'on achetait au demi litre...

La verte "Chypre" ,la jaune "Cologne Impériale" la belle aux couleurs d'ambre "cuir de Russie"...

Je revois aussi Mr Joubert, le droguiste, dans sa blouse grise, maigre et long comme un jour sans pain...Ìl était toujours triste.

Son épouse aussi d'ailleurs , qui souriait rarement.

Son filet à cheveux soutenant sa "mise en plis", son rouge aux lèvres, vermillon, qui tenait du matin au soir..

Son plumeau à la main, elle époussetait vaisselle et céramiques. Elle avait de très jolis services à thé ou à café, et pas mal de jeunes époux des années 60 ont eu en cadeau de noces des "articles" de la droguerie...

A cette époque là, on ne courrait pas à Brignoles ou à Toulon pour faire un présent de mariage!

La droguiste, devenue veuve, a continuer a travailler...

Puis ,un jour de 1995, elle est tombée dans la salle à manger de sa maison, au dessus de la droguerie..

Le maire, Paul Rougon a demandé à Robert Reynier, mon cousin, qui était garde municipal , de monter à l'échelle pour voir....

Une vitre ,cassée, on a ouvert la fenêtre...

On a transporté Mme Joubert à l'hôpital, où elle est morte, quelques jours après...

Plus personne n'a continué la droguerie..

Les super marchés et les grandes surfaces ont définitivement enterré ces "cavernes d'Ali Baba" où se mélangeaient odeurs de naphtaline, de cire, de savons et de parfums désuets...

Maintenant, il y a, en lieu et place de la droguerie, un cabinet d'infirmières...

C'est bien.

En devenant vieux ,nous avons plus besoin de leurs "drogues" que d'un droguiste...

Ainsi va la vie....

LA MEMOIRE DU VILLAGE...

Gros bisous de mémé

Partager cet article

Repost 0
Published by mounic
commenter cet article

commentaires

tasyl 01/11/2013 18:37

J'ai encore l'odeur dans le nez , rien que de penser ça me donne le cafard . Cette époque était trop bien bises à vous deux

hermione 31/10/2013 23:18

bonjour,

du raidur, ahh ça me rappelle des souvenirs, mais impossible d'en retrouver, est ce que quelqu'un sait où je pourrais en acheter?
merci

mounic 01/11/2013 20:52

je n'en ai plus jamais vu.....

flipperine 31/10/2013 18:57

dans ces magasins de quartier il y avait une bonne ambiance on aimait se rencontrer et on trouvait de tout

bruno 31/10/2013 14:57

oui Mounic c'était le temps ou il faisait bon vivre au village

vikki 31/10/2013 14:48

coucou mémé
je crois que c'est pareil dans toutes les villes et les villages aussi .
les supermarchés comme tu dis , y sont pour beaucoup , les
voitures aussi , on va voir ailleurs si c'est mieux et les petits
commerçants de villes et villages ferment leur porte chacun son tour .
ainsi va la vie ... bisous mémé , passe une belle journée a Flassans .

rosedesneiges 31/10/2013 13:48

J'espère qu'aujourd'hui tout s'arrange car j'ai bien prié pour toi hier soir.Je lis de la nostalgie sur ton billet où tout les commerces se meurent.Mais c'est de partout ,on a plus que les grandes surfaces où nous sommes comme un numéro qui fait ses courses.avec les petits commerces on parlait mieux déjà avec la vendeuse qui était souvent la patronne.J'ai eu mes deux grands oiseaux à manger ,j'ai cuisiné tout le matin
bisous ensoleillés et calmos pour toi sinon tu vas être malade
rosita

nounouchouette 31/10/2013 10:43

Et voilà encore ces commerces dont on a besoin et qui disparaissent.Ici aussi il y a 30 ans quand nous sommes arrivés,il y avait une droguerie où l'on trouvait de tout,ils sont partis à la retraite il y a au moins 15 ans et personne n'a repris le magasin qui a toujours d'ailleurs des articles qui restent couverts pas la poussière.
Quel dommage!!!!!
Bises nostalgiques

virjaja 31/10/2013 10:03

ici aussi tout est fermé...c'est bien triste, nos villages sont des dortoirs. gros bisous Mounic. cathy

mamet83 31/10/2013 08:49

Que de souvenirs ces odeurs !!!! Merci Mémé Bisous

marietahiti354 31/10/2013 00:15

ici nous avons toujours notre "caverne d'Alibaba" sur la place de la Cathédrale qui a été reprise pas des jeunes et c'est vraiment super car ils continuent comme avant avec les bons produits et ce n'est pas plus cher qu'à Menton l'ancien propriétaire qui est âgé vient toujours à la boutique et on n'est pas dépaysé voilà, voilà bisous bisous Mémé